17/05/2011

En mémoire de la victoire de mai 1945

espira, espiranencs, raparou, commune, mémoire, devoirsUn petit cortège d’élus, maire en tête, et de citoyens, s’est rendu en fin de matinée du 8 mai, au monument aux morts du cimetière pour célébrer l’anniversaire de la victoire cotre les forces de la barbarie nazie le 8 mai 1945.

Après un dépôt de gerbe, la pieuse minute de silence, la sonnerie aux morts et La Marseillaise, le maire Gérard Bile, dans une courte et émouvant allocution, regretta le désintérêt croissant manifesté par l’Etat  pour cette commémoration, puisqu’il n’y même plus de message du ministre de la défense, mais aussi la désaffection des citoyens et remercia les fidèles présents pour remplir ce toujours nécessaire devoir de mémoire et de vigilance. Il évoqua ensuite l’histoire poignante de la sonnerie aux morts qui résonne dans toutes les cérémonies funèbres militaires,  l’histoire d’un officier nordiste pendant la guerre de Sécession qui enterre son fils sudiste mort au combat, seul, avec pour unique consolation le droit de faire jouer une musique composée par son fils avant la guerre.

Puis le cortège est revenu à la salle du Raparou, où Roger Capa, l’emblématique président des anciens combattants espiranencs, rappela le souvenir de François Goudin, par ailleurs fêté à l’occasion de la fête du miel, soldat engagé comme tonnelier dans les armées de la nation, et qui avait connu les combats au Maroc avant que celui-ci n’accède à l’indépendance.

Et la cérémonie a pris fin autour d’un vin d’honneur offert par la commune.

espira, espiranencs, raparou, commune, mémoire, devoirsespira, espiranencs, raparou, commune, mémoire, devoirsespira, espiranencs, raparou, commune, mémoire, devoirsespira, espiranencs, raparou, commune, mémoire, devoirsespira, espiranencs, raparou, commune, mémoire, devoirsespira, espiranencs, raparou, commune, mémoire, devoirsespira, espiranencs, raparou, commune, mémoire, devoirsespira, espiranencs, raparou, commune, mémoire, devoirsespira, espiranencs, raparou, commune, mémoire, devoirs

Les commentaires sont fermés.