06/06/2011

La pédagogie par le radar

espira, espiranencs, commune,automobiles,  village, route,

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

Ce n’est pas une mode, même si d’aucuns sont portés à le croire. Mais c’est un signe des temps et une irréversible évolution, qui gagne même au plan national, dans un monde de plus en plus motorisé. Les automobilistes sont invités à une douce formation pédagogique par le radar avertisseur, qui a peu de points communs avec son cousin , le radar répressif. Et après d’autres communes du département, Espira, selon la volonté et le programme de la municipalité, vient de se doter d’un de ces radars, qui signale au conducteur sa vitesse dans l’agglomération, et lui suggère de fait de lever le pied au cas où il dépasserait la vitesse réglementaire de 50 km à l’heure.

Comme dans les autres villages du département, ce radar est aussi un radar écologique, à la pointe du développement durable, puisqu’il est alimenté par l’énergie solaire, grâce à un petit panneau photovoltaïque  qui le coiffe assez joliment.

Et c’est sur le chemin d’Estagel, l’artère la plus passante du village, qu’a été placée cette sentinelle de la bonne conduite , garante de la sécurité des piétons qui sont nombreux sur les bords de cette voie, et souriante conseillère des automobilistes parfois distraits qui auraient laissé peser leur pied sur la pédale d’accélérateur.

Les commentaires sont fermés.