14/06/2011

Vieilles maisons vieux papiers

espira, espiranencs, espace muséal, village

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 

 Il y avait urgence et grand plaisir à prendre le chemin de l’espace muséal à l’hôtel de ville pour aller découvrir l’exposition qui a accueilli pendant une quinzaine de jours les curieux, les férus d’histoire locale, les amoureux de leur village et tout simplement les personnes en quête de leurs racines. Il s’agit d’une exposition de vieux documents consacrés au village par un chercheur passionné et un collectionneur tenace et insatiable, Gérald Torrès, qui consacre tout son temps libre et ses loisirs à cette recherche.

On a pu y trouver donc des photos du village naguère, d’anciennes cartes postales, et surtout des trésors inestimables, faits d’avis, de lettres, d’écrits de toutes sortes, pour beaucoup parus dans la presse de l’époque, L’indépendant, bien sûr, mais aussi le Républicain, qui avait paru pendant la suspension de parution de notre journal, lors des années de guerre, ou encore d’autres journaux, agricoles ou syndicaux.

On a pu aussi y lire des lettres à en-tête de noms connus dans les vieilles familles espiranenques, manuscrites avec cette belle et appliquée écriture à l’encre qui était l ’apanage de nos ancêtres, et  de nombreux espiranencs y ont trouver trace de leurs familles, de leurs parents et grands parents, de leur village naguère et en apprécier ( ou déplorer) les changements...

Lors du vernissage, dans un court impromptu, le maire du village, Gérard Bile, historien lui-même et auteur d’un belle monographie sur son village, confiait que les racines sont essentielles et que les gens sont différents selon qu’ils ont des racines profondes ou qu’ils en ont été dépourvus.

Et Gérald Torrès, en réponse, parlait de sa passion toujours brûlante, et de son incessante quête, vouée aux villages du département. Ainsi, Espira est venu après Ille, Belesta, Millas ou Villeneuve de la Raho, et d’autres villages catalans font déjà l’objet de ses recherches, qu’il souhaite mettre au service de tous : il suffit pour cela de le rencontrer, au détour d’une exposition, et la passion fera le reste.

espira, espiranencs, espace muséal, villageespira, espiranencs, espace muséal, villageespira, espiranencs, espace muséal, villageespira, espiranencs, espace muséal, village

Les commentaires sont fermés.