15/06/2011

Sur le sentier de Montpins

sentier montpins 5-11.jpgOn en a déjà parlé, le sentier de randonnée à travers Montpins est ouvert, et accueille les fervents de la randonnée, les amoureux de la nature et les amateurs de la marche tranquille au cœur d’une des plus belles forêts de la plaine du Roussillon.

C’est aux efforts conjugués du SIST Agly-Verdouble, du conseil général et bien sûr de la commune d’Espira que l’on doit cette  belle réalisation. Et pour proposer aux espiranencs et aux promeneurs venus d’ailleurs le meilleur agrément, les acteurs de ce projet ne cessent de le peaufiner. Ainsi un partenariat avec l’IUT  de Perpignan ( option génie biologique- génie de l’environnement) a permis à 4 étudiants, Guillaume Dumont, Adrien Feral, Margaux Lecroq et Romy Loublier, stagiaires au SIST pour une durée de 6 mois, de travailler à la fois sur la zone Natura 2000 et sur le sentier. Leur premier chantier les a conduits, à partir de la charte  concernant la protection des oiseaux, de créer et distribuer un dépliant et de confectionner des affiches pédagogiques destinées à être disposées au long du parcours. Ce chantier les a amenés logiquement vers le second, la panneautique du sentier, avec des panneaux à la fois ludiques, pédagogiques, informatifs et écologiques puisqu’ils sont réalisés en bois, qui guident le promeneur, le renseignent, lui indiquent les richesses de la flore et de la faune, et l’alertent sur la fragilité de ce milieu et la nécessité de sa sauvegarde.

C’est au cours d’une réunion en mairie, en présence de Gérard Bile, maire, de Pierre Cuillé, adjoint, de Roger Ferrer, maire d’Estagel et président du SIST et de Nicole Sarda, sa directrice, de Vivien Albafouille, chargé au SIST  de l’entretien des sentiers,  et de deux techniciens du conseil général en charge des activités de pleine nature et de la protection de la forêt que les étudiants ont présenté leurs travaux et les panneaux qui désormais jalonnent le        « tour de Montpins ».

Et comme les sentiers sont infinis, et qu’un projet chasse l’autre, on parle déjà d’un prolongement de ce tour de Montpins à travers la Corbières et le long du fleuve Agly, pour créer, comme il en existe tant non loin, en Vallespir, en Cerdagne ou en Capcir, un sentier de grande randonnée «  pays de la vallée de l’Agly » : les délices de la marche à pied sont inépuisables.

Les commentaires sont fermés.