13/07/2011

Au conseil municipal

20110610_6571.JPG

 

  Lors du dernier conseil municipal, les édiles de la commune se sont réunis pour une session particulièrement dense, avec un menu copieux dont il convient de retenir l’essentiel.

Ce sont d’abord des aménagements destinés à la sécurité et à l’amélioration de la circulation dans le village : avec une demande de subvention auprès du conseil général, le prolongement de la rue du Clot d’en Cante, et l’édification d’un giratoire pour faciliter la sorite de la rue Pierre Banyuls ; le prochain aménagement, rue Thiers, d’une placette et d’un trottoir sur l’emplacement d’une vieille bâtisse récemment démolie ; l’acquisition, rue Arago, de deux granges, afin de les démolir pour aérer cette artère qui conduit au collège.

C‘est ensuite le déménagement du deuxième bureau électoral. Afin d’accueillir au mieux les électeurs et d’accorder plus de confort aux citoyens qui tiennent ce bureau, le conseil municipal a décidé de déplacer ce deuxième bureau et donc de quitter la salle du Raparou pour s’installer à quelques pas de là, sur le mail de l’espace Jean Teulière, dans les locaux de l’école maternelle des Lauriers Roses.

C’est en outre l’adoption par les deux parties du contrat de développement entre la commune et la communauté d’agglomération PMCA. Pour cette première année , la dotation s’élève à 670.000 euros et permet de financer en totalité la nouvelle cantine de l’école Jean Alio dont on a pu suivre les travaux et qui ouvrira dès la prochaine rentrée de septembre 2011 pour accueillir en toute sécurité les élèves de l’école voisine, ainsi que des travaux de voirie urbaine, de voirie rurale et l’acquisition d’une maison dans l’impasse Mirabeau dans le cadre de la réhabilitation du quartier.

C’est aussi , dans le cadre de la protection et de la lutte contre les incendies, la réalisation par l’ONF de la piste DFCI venant du château d’eau de Montpins, via le mas du Crest, et la piste du mas Marty, pour un montant de plus de 26.000euros, dont 21.000 proviennent d’une subvention Etat-Feader.

C’est encore l’établissement d’une convention entre la commune et l’ERDF : dans la suite logique du partenariat entre l’ERDF et l’association des maires, des accords personnalisés sont mis en place dans chaque commune du département. A cet effet, chaque commune désigne un « correspondant tempête » qui établira et maintiendra le lien entre la commune et l’ERDF et assurera la communication entre les deux instances : le conseil municipal a choisi et élu André Calvo, conseiller municipal, pour remplir cette tâche.

Enfin, le dernier point à l’ordre du jour concernait l’élimination des déchets et leur éventuelle valorisation. Le maire, Gérard Bile, vice-président en charge du dossier à PMCA a rappelé l’importance primordiale que revêtait  la prise de conscience par chaque citoyen, de la triple nécessité de la réduction des déchets, de leur élimination propre et de leur valorisation. Pour mener à bien ce travail et aller vers l’efficience optimale, Norbert Marco, conseiller municipal,, a été nomme délégué à la valorisation des déchets ménagers pour suivre et mettre en œuvre les prochaines actions portées par le Sydetom et PMCA dans la lutte pour la protection de notre environnement et le combat commun pour le développement durable.

L’ordre du jour alors épuisé, la feuille de toute ainsi tracée, la séance a été levée.

 ( en photo, le maire, Gérard Bile, entouré de Norbert Marco et André Calvo)

Les commentaires sont fermés.