02/10/2011

Fête de la figue: treizième édition

Il ne faut voir là aucun signe particulier, de bon ou de mauvais augure, mais c’est déjà la treizième édition de la fête de la figue qui se profile à l’horizon proche.

Elle se tient ce dimanche 2 octobre 2011, en même temps que le forum des associations, sur l’esplanade et tout au long du mail de l’espace Jean Teulière.

Daniel Camenen, adjoint au maire, André Huguet, héraut des produits du terroir, sont toujours aux manettes, et le premier sentiment qui va les habiter au petit matin sera un mélange d’émotion et de tristesse, puisque ce sera la première fête sans Jordi. Le grand Jordi Barre, en effet, faisait l’amitié fidèle de venir chaque année animer et enthousiasmer l’après-midi par sa chanson, et même si sa voix sera toujours présente, son affectueuse présence manquera. Les Al Chemist, le groupe qui monte en Catalogne Nord, sera bien présent lui, et viendra amicalement animer et enchanter la journée.

figue Henri.jpg.JPG On pourra donc, ce dimanche 2 octobre,  dès 9 heures, acheter figues, figuiers et produits dérivés comme confiture, vinaigre ou liqueur de figues. Et on pourra aussi remplir son panier avec les produits du terroir qui accompagnent le fruit roi de la fête, du pain au vin en passant par les charcuteries ou les formages.

Pour agrémenter la journée, on aura le loisir d’assister, à 14 heures, à une conférence sur les oiseaux des forêts catalanes, proposée par Benjamin Costa à la salle des jeunes, en même temps que se tiendra, au même endroit, une présentation des champignons de nos prés et de nos bois.

Les Al’Chemist mettront le feu lors de leur concert, à 15 heures 30, et à la mi-temps de ce concert, se réunira le jury du concours de la meilleure confiture de figues. Pour cela, tous les confituriers et confiturières qui souhaitent concourir sont invités à apporter leurs créations en pot, au stand d’Enfance Majuscule, au Forum. Les trois gagnants seront récompensés par des bons d’achat.

Toute la journée, à la salle Joan Cayrol, et c’est aussi une tradition, se tiendra l’exposition sur les métiers du bois, tandis que l’espace muséal de l’hôtel de ville sera ouvert pour accueillir les amateurs de dessins et de BD qui voudront visiter l’exposition de l’artiste Gen-Clo.

Comme la journée sera longue et remplie, on pourra se restaurer sur place le temps de midi, au Raparou, servi par les inoxydables dirigeants de l’Esc-Bac-Asp, qui auront délaissé un temps le ballon ovale pour se mettre aux fourneaux et aux grillades.

Et tout au long de la journée, on pourra se désaltérer en boissons chaudes ou froides, selon le temps, les envies et les goûts. Puis, à 18 heures, le rideau tombera, jusqu’à la prochaine fête de la figue

(en photo, Henri Fabre, le patriarche des jardins du Pilo)

Les commentaires sont fermés.