20/10/2011

Les enfants ne sont pas invisibles

gilet_securite_enfant_jaune_sangle.jpgChaque année, chaque jour de l’année même, des enfants sont les victimes innocentes d’accidents de la route, sur le chemin de l’école. Une association, « Victimes et Citoyens », s’est constituée pour  lutter contre cet insupportable fléau, et intervient dans les écoles pour informer, prévenir, éduquer. Son combat quotidien consiste à tâcher de faire diminuer l’accidentologie des enfants, plus particulièrement les enfants entre 3 et 11 ans, qui sont plus vulnérables que les autres aux risques et aux accidents, en raison de leur  moindre visibilité sur la route, d’une moindre appréhension des risques, de la vitesse, de la distance, de la direction, de la dimension même des véhicules.

Il convient alors de les éduquer, de les prémunir, de leur apporter non seulement une formation mais aussi des moyens techniques et matériels pour les rendre plus visibles et mieux avertis. L’association intervient ainsi, par l’intermédiaire de ses bénévoles formés, et avec l’accord de la commune et de l’équipe pédagogique, à l’intérieur des écoles,  pour  sensibiliser les enfants aux dangers de la route et notamment les persuader, les convaincre même de  la nécessité d’être vus la nuit lorsqu’ ils sont à pied ou en vélo, et de sacrifier la mode à la sécurité.

A ce but primordial, s’ajoutent d’autres objectifs non moins importants : développer la responsabilité, la protection de soi et des autres , contribuer à apporter une autonomie dans les déplacements en fonction du développement de l'enfant. Les bénévoles de l’association distribuent ainsi dans des écoles maternelles et primaires des accessoires  ( brassards, bandes) rétro-réfléchissants aux enfants et  les sensibilisent à leur port. De plus les enfants reçoivent une  plaquette d’information à remettre aux parents, dans laquelle ceux-ci trouveront  des conseils de prévention routière adaptés aux enfants ( tenue vestimentaire, les règles du piéton ..).

A Espira, c’est Luc Hernandez, formé depuis longtemps aux graves dangers de la route, qui interviendra aux trois écoles du village, le vendredi 21 octobre. Il sera dès 9 heures à l’école maternelle publique des Lauriers Roses, se rendra ensuite, à 10 heures 30, à l’école privée du Sacré Cœur, et l’après-midi, se rendra à partir de 14 heures à l’école Jean Alio. Là, il distribuera dans les classes  le matériel de sécurité et la plaquette d’information et sensibilisera les enfants aux dangers qu’ils encourent sur le chemin de l’école. Et comme cela se fait de façon ludique, et que l’ami Luc sait s’adresser aux enfants, attirer leur attention et emporter leur adhésion par un regard et une parole complices, il n’est pas vain de croire que de telles séances de formation et d’information seront utiles, et même vitales.

Les commentaires sont fermés.