07/11/2011

Le boulanger et les petits mitrons

boulangerie sacré 10-11.jpgJuste avant les vacances, pour se mettre en appétit, et se préparer aux repas de familles qui agrémentent celles-ci, la classe de moyenne section de maternelle de l’école privée du Sacré Coeur, conduite par son professeur Marjorie Lepetit et son assistante maternelle Nicole Saubebelle est allée rendre visite à la boulangerie de l’Agly, en plein « carrer llarg », au cœur du village, à trois pas de l’école.

Là, le boulanger, Gérard Ducré, a reçu tout ce petit monde avec son affabilité et son professionnalisme habituels, a expliqué avec passion et patience comment on faisait le pain et a aidé les enfants à faire des petits pains au chocolat qui ont été dégustés avec les délices propres à une gourmandise qu’on a confectionnée soi-même. Puis, coiffés tous d’une toque que Gérard leur a offerte, les enfants sont rentrés chez eux les bras chargés de viennoiseries dont ils allaient régaler leurs familles.

Commentaires

tres belle initiative ma fille m as raconté son experience en rentrant le soir
elle s est regalé
continuez comme ca

Écrit par : thierry | 07/11/2011

Bonjour,

Belle initiative que j'aimerai réaliser dans ma classe de grande section dans 2 semaines. Mais dites-moi les "toques" (je ne connais pas le nom exact) de boulanger que portent les enfants c'est réalisés à la main ou achetés tout fait? Si vous les avez réalisées avec les enfants, pouvez-vous me dire comment vous les avez faites parce qu'elles sont très très jolies.

Flo
cestmoiflo@hotmail.com

Écrit par : flo | 10/01/2012

Les toques ont été offertes par le boulanger qui a dû se les procurer chez un de ses fournisseurs. Pour une réponse précise, adressez-vous directement à la boulangerie du village ou à l'école du Sacré Cœur, à Espira; adresse et téléphone dans l'annuaire; ils ne manqueront pas de vous répondre. A moins qu'un des lecteurs ou une des lectrices de ce blog n'ait la réponse exacte: on lui sera alors très reconnaissant de la donner par commentaire...

Écrit par : le corres | 10/01/2012

Les commentaires sont fermés.