13/11/2011

La route appartient aussi aux enfants

prévention routière Hernandez 2 10-11.jpgLa sécurité sur le chemin de l'école est certes l’affaire de tous, mais des associations comme « Victimes et Citoyens » s’y sont plus particulièrement attachés et proposent leurs services pour l’information et la formation des enfants en intervenant dans les classes , les écoles et les collèges. En effet, si la sécurité est bien assurées dans les écoles qui bénéficient de I'attention particulière des professeurs, des équipes éducatives et des élus de la commune, le chemin qui y mène n'est pas particulièrement adapté aux enfants qui, en raison de  leur petite taille et leur inexpérience, représentent une population particulièrement exposée aux accidents.

C'est dans ce contexte possiblement accidentogène que l'association  «  Victimes et Citoyens » vient de proposer aux écoles d’Espira  une sensibilisation aux risques encourus pendant le trajet scolaire. Et c’est notre concitoyen Luc Hernandez, désigné par l'autorité préfectorale comme délégué intervenant, qui est venu dispenser dans les trois établissements scolaires du village, les écoles publiques Jean Alio et les Lauriers Roses et l’école privée du Sacré Cœur,  une formation destinée à apprendre aux enfants un comportement sécurisant. Le port de la ceinture de sécurité, pas assez souvent attachée même pour les petits trajets, la descente du véhicule par le mauvais côté, le jeu au ballon sur le trottoir, la traversée des passages protégés, les déplacements en groupe ont fait partie des thèmes et sujets qui ont été abordés et traités.

En outre, Luc a pris soin d’indiquer que  les habits, les cartables et les divers accessoires visibles qui équipent les enfants sur le chemin de l’école  doivent comporter des bandes réfléchissantes. Une brochure pédagogique a été remise à chaque enfant, qui pourront y apprendre à reconnaître les principaux panneaux de signalisation routière.

Le maire de la commune, Gérard Bile, accompagné d’élus,  est venu encourager cette action et a participé à la distribution de brassards fluorescents aux enfants à la fin des cours. Et ce sont au total 490 élèves ,qui ont suivi avec beaucoup d’attention les conseils de Luc, qui est intervenu tout au long de la journée dans chaque classe des trois écoles pour commenter les plaquettes pédagogiques qui ont été incluses dans le cahier de correspondance à l’intention des parents et présenter son association au cours d’une opération que celle-ci a entièrement et qui a été appréciée à la fois par les enfants, les équipes éducatives et les élus municipaux.

 Et comme le problème ne se résoudra pas en une seule opération, Luc se tient près déjà pour intervenir à nouveau, à la demande, pour enseigner la sécurité aux écoliers et de fait les préserver au mieux des dangers récurrents de la route.

Les commentaires sont fermés.