18/11/2011

Célébration du souvenir

espira, espiranencs, abbaye, église sainte marie, orphéon, cérémonie, souvenir, souvenir français, messe, quêteespira, espiranencs, abbaye, église sainte marie, orphéon, cérémonie, souvenir, souvenir français, messe, quêteespira, espiranencs, abbaye, église sainte marie, orphéon, cérémonie, souvenir, souvenir français, messe, quêteespira, espiranencs, abbaye, église sainte marie, orphéon, cérémonie, souvenir, souvenir français, messe, quêteespira, espiranencs, abbaye, église sainte marie, orphéon, cérémonie, souvenir, souvenir français, messe, quêteAprès avoir fait appel à la générosité des citoyens, au cimetière et dans les rues du village, lors de la Toussaint, le comité espiranenc du Souvenir français avait appelé tous ses adhérents et sympathisants, mais aussi toute la population du village à assister à la célébration du souvenir lors de la traditionnelle messe du premier samedi de novembre en l’église Sainte Marie. L’appel a été entendu, et l’église était bien remplie, avec une forte participation du conseil municipal, maire en tête.

C’est d’ailleurs le maire, Gérard Bile,  qui, à l’invitation de Joseph Albafouille, président du comité local, devait lire, à la fin de la cérémonie, le poème d’Albert Bausil à la mémoire de ceux qui avaient combattu et étaient morts au service de la nation lors de la Grande Guerre, «  Aux morts de mon pays ».

C’est avec ferveur que les présents ont assisté à une célébration enchantée par l’orphéon rivesaltais, qui a fait vibrer d’une puissante émotion les voûtes du monument roman, avec des interprétations de Gounod, Haendel ou Beethoven, pour clore par un final éblouissant avec le « Cantate domino » du maître autrichien.

Puis, au cours d’une cérémonie plus profane, à l’abbaye proche où le Souvenir accueillait ses amis pour partager quelques moments de convivialité autour du pot de l’amitié, l’orphéon a régalé la salle en interprétant, et c’était de rigueur, «  le Vigneron ». 

Les commentaires sont fermés.