23/11/2011

Jouer en sécurité

comm sécurité stades 120-11.jpg

L’ESC-BAC-ASP n’est pas à la rue : il dispose de plusieurs stades, répartis sur les villages de l’entente des Avens pour accueillir et recevoir comme il se doit ses adversaires. Mais la FFR, dans un souci constant et sans cesse accru de sécurité, impose que ces stades soient homologués par ses services, et de fait exige certains aménagements spécifiques pour réduire au maximum le risque d’accidents.

A Espira, si ces aménagements ont été prévus dès la construction du nouveau stade, « la porte de l’Agly », sur la route de Montpins, il a été nécessaire de faire quelques travaux au vieux stade, « le temple » qui a vu tant de combats depuis plus d’un demi-siècle et a de fait  un peu vieilli. Ces travaux, grâce à la commune,  ont été effectués, et les présidents de l’ESC BAC ASP, Jean Christophe Martin et Lionel Capa, en compagnie d’Antoine Sanchez maire-adjoint en charge des travaux ont reçu MM Capelle et Monroig, émissaires du comité du Pays catalan et membres de sa commission de sécurité, qui ont questionné, mesuré, vérifié, et ont jugé que les stades étaient désormais homologables. Il ne reste donc plus que l’aval officiel de la FFR, qui ne saurait tarder, puisque le dossier est désormais complet .

Et si hélas le risque zéro n’existe pas, un pas de plus a été fait dans le domaine de la sécurité des joueurs et du public, dans un sport qui, coupe du monde aidant, est de plus en plus populaire, trouve de plus en plus d’adeptes et donc demande de plus en plus d’attention, de réglementations et de responsabilité pour rassurer les familles, les dirigeants et les édiles communaux, puisque les communes sont souvent les propriétaires et les gestionnaires de ces enceintes sportives.

 ( en photo, JC Martin, président du club, Antoine Sanchez, adjoint au maire, Lionel Capa, président du club et MM. Monroig et Capelle, du comité du Pays catalan)

Les commentaires sont fermés.