26/03/2012

Les filles de l'ESC-BAC-ASP lancent leur deuxième partie de saison

filles ESC BAC 3-2012.jpg

C’est autour d’un bon repas et sous un  soleil printanier que les filles de l’ESC-BAC-ASP viennent de  lancer leur deuxième partie de saison.

En effet, après avoir fini premières de  leur poule  dans le championnat du Grand Sud, elles se sont qualifiées pour la phase éliminatoire d’accession aux championnats de France. Elles ont donc accédé à cette  dernière phase en éliminant les prestigieux clubs que sont Montauban, Millau, Condom, Decazeville et Albi . Elles doivent maintenant finir au deux premières places d’une poule regroupant les 4 meilleures équipes du Grand Sud, qui sont Saint-Orens ( près de Toulouse), Narbonne et l’USAP pour espérer participer aux phases finales du championnat de France le 3 juin à Paris. 

Afin de préparer au mieux les échéances à venir, le club et ses dirigeants, toujours aux petits soins de ces demoiselles, et plus particulièrement le sémillant président Lionel Capa et son épouse Véronique,  leur ont préparé et servi un excellent civet de sanglier. Comme à l’accoutumé,  les parents des joueuses ont donné un précieux coup de main pour que cette journée soit une pleine réussite.

C’est tout naturellement que le maire d’Espira, Gérard Bile, premier supporteur du club,  s’est joint aux convives, a félicité la jeune équipe et  a  incité ces jeunes filles  à poursuivre  leurs efforts en vue de continuer à développer cette section féminine déjà riche de quarante licenciées et à persévérer pour porter le plus haut possible les couleurs du village .

On peut relever en outre que cette section féminine accueille des filles de tous les âges et participe à différents championnats. Les minimes, nées en 2000,,1999,,1998,,1997, occupent la première place de la coupe Catalane et les cadettes, nées en 1996,1995 et 1994, sont donc engagées dans le championnat de rugby à 7 mais aussi dans la compétition de rugby à 12 où, avec leurs camarades de Villelongue de La Salanque, elles vont essayer de conserver leur deuxième place devant les équipes de l’USAP, Narbonne, Béziers , Montpellier et Fonsorbes.

On  souhaite la meilleure continuation à toutes ces jeunes filles passionnées de rugby ainsi qu’à leurs entraîneurs, afin de continuer à figurer parmi les meilleures équipes du Grand Sud, mais aussi et surtout de continuer à acquérir et à transmettre les valeurs éducatives exemplaires et uniques transmises par le rugby, que les anglais, qui en sont peut-être les inventeurs ( même si le grand sud français en revendique la chose, avec l’ancêtre du rugby qu’est la soule !) appellent le sport-roi.

Les commentaires sont fermés.