06/04/2012

La mode rive droite ( de l'Agly)

espira, espiranencs, salle joan cayrol, décousettes, foyer du troisème âge, raparou, tissons la création, défilé de mode, agly, humanitaire, solidarité, bugarach, apocalypse,

Elles ont descendu l’escalier comme des top habitués aux sunlights ! Les mannequins d’un jour et de tous âges, de la petite-fille à la grand-mère,  ont défilé dans la lumière pour présenter les modèles 2012 créés par l’atelier aux 60 petites mains de l’association « Tissons la création 66 ». C’est déjà la troisième fois que celle-ci, en accord avec les décousettes d’Espira et le foyer du troisième âge Al Raparou propose aux espiranenques ( accompagnées de quelques – rares- espiranencs) son défilé de mode pour présenter sa collection 2012.

Ces dames et demoiselles, vedettes d’un après-midi,  qui sont toutes bénévoles et n’en font pas profession de mannequinat,  ont défilé avec grâce et naturel sous les applaudissements , portant tenues de printemps et d’été dessinées et créées par Monique Desplas, animatrice et styliste de l’atelier.

Ces vêtements, tous originaux, créés en un seul exemplaire, sont conçus et fabriqués, faut-il le rappeler, à partir de vêtements déjà portés données à l’association, ou à partir du matériau fourni par les décousettes qui se réunissent chaque quinzaine pour découdre des vêtements usages avant de les donner à l’association.

Le projet de « Tissons la création » n’est pas seulement un projet événementiel, esthétique, relevant de la mode et du spectacle, mais est aussi et surtout un projet humanitaire, ou solidaire, selon le terme choisi : ces vêtements uniques sont vendus à très petits prix, défiant ainsi toute concurrence commerciale, et on peut les acheter sur place lors de chaque défilé, grâce à la boutique mobile qui accompagne l’association dans ses manifestations, ou au siège de « Tissons la création », au 23 du boulevard Aristide Briand, à Perpignan.

Et comme les besoins sont incessants, l’association  va ouvrir, pour célébrer en quelque sorte son troisième anniversaire, un espace «  jeunes générations », pour permettre à la jeunesse en difficulté de s’habiller à moindre frais, avec recherche et créativité.

Le président Christian  Guerladais, à l’issue d’un défilé très applaudi qui a trouvé son point d’orgue avec la marche de la mariée, a remercié tous ceux et celles qui avaient assisté au spectacle et qui en avaient profité pour faire des emplettes. Il a aussi invité tout le monde à  se retrouver pour une prochaine manifestation,  le 13 juin, à Torreilles, pour une avant-première de « l’été fleuri ».

Puis, les décousettes, le foyer du troisième âge, et la commune ont convié tout le monde, spectatrices, mannequins d’un jour, stylistes , techniciens et membres de l’association à passer encore quelques moments ensemble autour de quelques pâtisseries, agrémentées de boissons chaudes et fraîches. Et on s’est déjà donné rendez-vous pour le prochain défilé, au printemps prochain, si, comme l’a dit l’un des convives dans un sourire, Espira, comme Bugarach, échappe à l’apocalypse annoncée pour la fin de l‘année.   

Les commentaires sont fermés.