21/04/2012

Les rebonds de l'ESC-BAC-ASP

 

esc bac asp.jpg

Les demoiselles d’ Ovalie

 

Les protégées de Bernard Banet et Sébastien Munoz , engagées dans la compétition de rugby  à 7 Grand Sud, tiennent la dragée haute aux clubs les plus huppés : samedi dernier, à Pollestres, fief de l’USAP féminin, elles ont vaincu respectivement Narbonne et l’USAP et ne sont inclinée que devant les ogresses de la poule, Saint Orens, l’un des clubs emblématiques du rugby féminin en France.

Elles pointent ainsi en deuxième position de cette poule, et voudront consolider cette deuxième place ce samedi 21 avril  à Espira, sur le coup de 14 heures, où elles accueilleront, pour un tournoi quadrangulaire, comme le veut cette compétition, les trois autres clubs de la poule. Tous les espiranencs sont invités à aller encourager ces jeunes filles qui donnent au rugby une dimension étonnante, différente, et un peu de plus de grâce dans un monde ( que l’on dit ) de brutes.

 

À la conquête du bouclier

Après les filles, le samedi, les garçons le dimanche ! Pour la quatrième année consécutive, les seniors de l’ESC-BAC-ASP se qualifient pour une finale du championnat du Pays Catalan. Cette fois, c’est celle de promotion d’honneur, et c’est la première de l’ère du triumvirat Idjellidaïne-Perez-Sanchez, après la flamboyante époque de coach Pèpe et de coach Jean-Luc !

Cette finale oppose ce dimanche 22 avril, jour d’élection, l’ESC-BAC-ASP aux voisins du Foyer laïque du Haut Vernet, dans la capitale du Vallespir, Céret, sur le coup de 16 heures. Les deux équipes feront à peu près le même chemin vers le Sud pour en découdre. Peut-être trouveront-elles le temps de cueillir quelques cerises précoces et n’oublieront-elles pas que ce n’est pas la saison des châtaignes et des marrons !

Quoiqu’il en soit, après avoir accompli leur devoir civique le matin, tous les espiranencs sont invités à venir supporter leur équipe au stade Fondecave !

Et, qui sait ? à soulever peut-être joyeusement avec les joueurs et les dirigeants un nouveau bouclier, sur la fin de l’après-midi ?

Les commentaires sont fermés.