10/05/2012

Des Segadors à Mozart

concert rameaux e 4-12.jpg

Philippe Guillaume-Sage, responsable de l’antenne aglyane pour le conservatoire de musique de Perpignan, a chois le grand vaisseau roman de l’église Sainte Marie pour offrir un récital de musique profane et sacré, vocal et instrumental.

Ainsi, les mélomanes qui avaient répondu à son appel pour célébrer en musique la semaine sainte ont d’abord été enchantés par les voix de la chorale «  La clé des chants », venue en voisine d’Estagel, qui les a fait vibrer par son interprétation de l’hymne catalan, « Els Segadors », les a émus avec l’ode à la montagne sacrée, le Canigou, « Montanyas regaladas », avant de les faire rêver avec des chants régionaux basques ou antillais, puis de les faire swinguer sur des airs de Brassens, Fugain ou Nougaro.

Le quatuor de trombones de l’antenne Aspres a succédé à la chorale pour faire résonner les voûtes séculaires avec la grande musique instrumentale de toutes les époques, de la valse au jazz, avec Schubert et Mozart en points d’orgue.

Puis, au final, voix et instruments se sont accordés pour interpréter le célébrissime « Armstrong » de Nougaro. Cela a été un grand moment à la gloire des muses, et une fois de plus, si un petit bémol devait être émis, ce serait de ne pas avoir vu un public plus nombreux occuper les bancs de l’église pour partager ces rares moments de ferveur artistique.

Les commentaires sont fermés.