02/06/2012

Ecole et cinéma

005.JPG

L’enseignement n’ignore plus depuis déjà longtemps les images, et en particulier le images en mouvement, cinéma ou télévision. Cela commence dès le plus jeune âge, et les chefs d’œuvre du septième art sont maintenant à la portée de tous.

002.JPG

Ainsi, les élèves de CE1 et de CE2 de l’école privée du Sacré Cœur, conduits par leurs professeurs Mmes Alessandria et Zambon, se sont rendus à Perpignan pour assister à une séance d’initiation au cinéma dans une des salles du Castillet du centre ville.  Sages comme des images, ils ont assisté à la projection d’un magnifique film du cinéaste tchécoslovaque  Karel Zeman, de 1966, «  Le dirigeable  volé », inspiré très librement de plusieurs romans de Jules Verne.

Les enfants ont beaucoup aimé ce film, réalisé dans les grandes années du cinéma tchécoslovaque avant l’invasion du pays par les troupes de Varsovie , son originalité qui mêle plusieurs techniques, du film d’animation au film avec acteurs, en passant par des décors dessinés et des décors réels.

Cette séance ente dans un projet global « école et cinéma » qui entre autres activités prévoit la projection de trois films, le premier  étant le célébrissime «  Robin des Bois » de Michel Curtis, avec Errol Flynn, le deuxième étant ce « dirigeable volé », et le troisième, " Une histoire sans fin", devant leur être projeté avant la fin de l’année.

Les enfants de l’école du Sacré Cœur ont aussi eu la surprise de rencontrer dans cette même salle leurs condisciples espiranencs de l’école publique Jean Alio, dont deux classes, le CM1 et le CM 2, avec leurs professeurs Mmes Gomez et Sabineu avaient aussi fait le court voyage d’Espira à Perpignan, pour la même raison.

Et c’est les yeux pleins de belles images et la tête pleine de rêves qu’ils sont tous rentrées au village, où ils auront le loisir de parler à nouveau du film et de préparer d’autres séances.

003.JPG

Les commentaires sont fermés.