29/08/2012

Une histoire finit, une autre commence

coopé.jpg

Au delà des grands travaux qui ont occupé, au village, ce premier semestre 2012, un chantier particulier, symbolique , lourd d’histoire, de souvenirs, de déceptions et d’espérances, vient de s’ouvrir. Il s’agit des travaux annoncés à l’ancienne cave coopérative.

Celle-ci, comme beaucoup de ses sœurs, n’a pas pu, malgré la vaillance de tous, résister à la grave crise viticole qui a frappé de plein fouet le Sud, et en particulier la plaine du Roussillon. Et même si toutes les solutions et toutes les décisions étaient douloureuses et signifiaient inéluctablement la fin d’une histoire, la fin d’une époque, et même  la fin d’un mode de vie et d’être, il a fallu s’y résoudre.

Donc, le programme immobilier de l’ancienne cave coopérative,  sur la route de Bayonne,  est en phase de réalisation, puisque les  premiers coups de pioches pour entamer  la démolition viennent d’être donnés. Ainsi, à l’issue de ces grands travaux, il y aura 67 appartements qui   seront  répartis sur quatre ensembles au milieu d’espaces verts, en retrait de la route de Bayonne,  et l’accès au quartier arrière se fera uniquement par voie piétonne, pour un triple souci de sécurité, de tranquillité et d’esthétique.

Alors, au-delà de la nostalgie prégnante, et sans oublier le fort et durable  traumatisme qu’a constitué la fermeture définitive de la cave coopérative pour de nombreuses familles anciennes du village dont la vie et l’histoire se construisaient, naguère, autour de la vigne et du vin, un nouveau quartier résidentiel harmonieux, conçu selon les nouveaux principes du développement durable, accueillera de nouveaux citoyens désireux de goûter à la joie simple de la vie du village : c’est la société d’HLM Roussillon Habitat qui s’occupera de cette opération tandis que  les inscriptions pour la demande d’attribution de logements sont déjà reçues en mairie.

            Quand les gravats auront laissé la place, que ce nouvel ensemble résidentiel   sera sorti de terre, et que les logements seront habités, la vie reviendra alors dans ce quartier de la gare renaissant, autour du petit train rouge qui est le trait d’union de toute cette si belle vallée de l’Agly.

( en photo, une image qui est désormais un souvenir: le caveau de la coopérative...)

Les commentaires sont fermés.