11/09/2012

Le petits espiranencs ont pris l'air de l'été en vacances

centre aéré 2012.jpg

Une fois de plus, cet été encore ,  le centre de vacances espiranenc qui accueille les enfants de 3 à 16 ans a été confié à Jean-Luc Galéa, le responsable du Trèfle à 4 feuilles de Saint Estève, et à son équipe .

Ce sont 55 enfants qui ont donc passé une partie de leurs vacances en compagnie d’un jeune encadrement constitué essentiellement par des jeunes gens du village.

Monique Dauré et Christiane Monier, adjointes au maire  déléguées, ont supervisé quotidiennement les activités  d’une équipe confirmée qui a proposé eaux enfants des vacances aussi ludiques qu’éducatives, où activités sportives, esprit d’équipe, et coopération facilitent l’apprentissage de la vie en société et une meilleure intégration dans celle-ci.

Trois groupes ont été constitués. Les plus jeunes, de 3 à 8 ans, ont été accueillis dans les locaux très fonctionnels de l’association à Saint Estève, les enfants de 8 et 9 ans ont été basés à l’école jean Alio sous la direction de Mikaël. Enfin, les plus grands, de 10 à 16 ans, ont été reçus au collège Notre Dame des Anges.

Aux très nombreuses activés manuelles proposées à tous les enfants dans leurs ateliers respectifs, se sont ajoutés des ateliers de cuisine fort prisés. La boum  a évidemment connu un formidable succès, et la préparation de l’incontournable et très attendu spectacle de fin de séjour a mobilisé toutes les énergies et tous les enthousiasmes.

Les responsables du centre ont souhaité aussi s’ouvrir au maximum vers l’extérieur, grâce à de multiples et variées sorties, tant au bowling qu’à la plage, sur les hauteurs d’ « accrobranches », dans les vagues d’ « Aqualand », ou en faisant du kayak marin, du rafting, en visitant des sites patrimoniaux, ou en s’éclatant au parc aquatique d saint estève. tout cela  bien sûr sous la conduite vigilante d’éducateurs diplômés et expérimentés.

Des vacances pleines, enrichissantes et divertissantes, donc, pour ces jeunes espiranencs, et des vacances à moindre coût aussi, puisque, fidèle à ses engagements et à sa politique d’aide aux familles, la municipalité d’Espira a pris en charge 7 euros par jour et par enfant, qui viennent en déduction non négligeable de la somme demandée aux parents pour que leurs enfants pussent bénéficier de jolies vacances.

Et si l’on est déjà passé à autre chose, avec la rentrée et une nouvelle année scolaire, on pense aussi, déjà, à l’été prochain…

Les commentaires sont fermés.