12/10/2012

Les vandales sont de retour

espira, espiranencs, vandales, avens, citoyens

Quand on se rend d’Espira à Baixas par la jolie petite route départementale 18, qui serpente en montant vers les Avens sur l’un des plus beaux territoires de la commune, juste après le domaine de l’évêché, au pont d’en Pigall, il y a un petit ravin qui appartient à l’Etat français, c’est à dire aux citoyens.

 Et il faut croire que parmi ces citoyens, il y a des vandales de retour de leurs expéditions lointaines et  passés, puisque cet coin de verdure et d’eau sert désormais de dépotoir à certains individus peu scrupuleux qui savent pourtant qu’une déchetterie proche les accueille à ciel ouvert.

Il est dommage d’ainsi salir un lieu jadis charmant où automobilistes, cyclistes, piétons joggeurs et randonneurs passent fréquemment sans pouvoir fermer les yeux ni boucher le nez devant une telle désolation.

 Les pollueurs seront-ils les nettoyeurs ?

Et l’endroit retrouvera-t-il son charme d’antan ?

Les commentaires sont fermés.