11/11/2012

Au bord de l'eau

nettoyage berges agly 2012.jpg

On peut rêver au bord de l’Agly, et se promener le long de ses berges en lisant ce chef d’œuvre de la littérature chinoise, « Au Bord de l’eau », dont le titre d’ailleurs en mandarin, est « le récit des berges ».

Mais on peut aussi, comme l’ont fait les Ass’Xurits, s’inquiéter de la propreté de ces berges, qui peuvent être enchanteresses lorsqu’elles sont vierges de tous les déchets et de toutes les saletés apportés par l’activité des hommes ou par la négligence, l’incivisme ou la malveillance de quelques-uns. Ces jeunes gens dynamiques, amoureux de leur village et de leur fleuve ont donc décidé d’accorder un de leurs dimanches au nettoyage des berges de celui-ci. Le maire, Gérard Bile, alerté, a approuvé et encouragé leur initiative, et a mis à leur disposition employés, matériel  et services communaux.

Eux ont fait le reste, ont invité la population à les rejoindre et ont retroussé leurs manches. Un petit groupe d’une trentaine de personnes, parmi lesquels quelques élus conduits par Monique Dauré, adjointe au maire,  – peut-être seront-ils plus nombreux la prochaine fois ? - se sont retrouvés et ont pu ainsi remplir jusqu’à quatre bennes de déchets divers, et redonné un peu de lustre et de beauté aux rives de l’Agly.

Certes, c’est une opération ponctuelle et partielle, qui repose sur la bonne volonté de quelques-uns et l’engagement de la commune.

Mais, puisqu’on est bord de l’eau, on sait bien que les petits ruisseaux font de grandes rivières.

Alors, les Ass’xurits pensent déjà à la prochaine campagne de nettoyage des berges de leur fleuve, et rêvent du jour où il n’y aura plus besoin de le faire pour se contenter de se promener et d’herboriser, comme on le disait naguère, dans un paysage naturellement propice à la rêverie, à la méditation  et à la contemplation de la beauté.

Les commentaires sont fermés.