27/11/2012

Ferveur du 11 novembre

002.JPG

La commune et son conseil municipal avaient invité les citoyens à se retrouver au monument aux morts pour commémorer avec gravité et ferveur l’armistice du 11 novembre 1918 et se souvenir de tous les morts au service de la patrie et de la nation.

003.JPG

Après avoir déposé une gerbe en compagnie de quelques enfants des écoles, le maire Gérard Bile, a d’abord lu le message de Kader Arif, le ministre délégué aux anciens combattants. Il a ensuite brièvement pris la parole pour exhorter les militants du Souvenir français, à poursuivre sans désemparer leur tâche souvent ingrate et pourtant si nécessaire, en regrettant que les commémorations de ces événements ne rencontrent pas dans les villages une plus forte et plus grande adhésion des citoyens, certes très sollicités par ailleurs et préoccupés par le quotidien en ces temps de crise. Il déplorait plus particulièrement la désaffection de la jeunesse, même si la ferveur des anciens comblait un peu cette déception.

004.JPG

Après un hommage au carré du Souvenir français, on s’est retrouvé au Raparou pour honorer un citoyen méritant, en l’occurrence Pierre Cuillé, adjoint au maire, et élu depuis plus de trente ans, pour lui remettre la médaille d’or et d’honneur régionale, départementale et communale.

005.JPG

006.JPG

009.JPG

012.JPG

Et le toast du vin d’honneur a été porté pour Pierre, mais aussi à la mémoire de tous les citoyens espiranencs morts pour leur patrie, et au-delà à toutes les victimes de ces guerres absurdes.

015.JPG

016.JPG

Les commentaires sont fermés.