08/02/2013

Miniatures et grands formats à l'espace muséal

vernissage Piccolo b.JPG

L’année a commencé en couleurs et en  lumières à l’espace muséal, et a célébré la diversité.

En effet, deux artistes ont accroché leurs toiles sur les cimaises tout au long du mois de janvier, et ont prolongé jusqu’au début de février. Et chacun a proposé un style très différent, si différents qu’ils en sont devenus complémentaires.

Il y a d’abord Marie-Rose Tourné, l’artiste confirmée, dont la renommée bien établie en Catalogne-Nord a dépassé le Pas de Salses. Elle a exposé en Catalogne-Sud, en Italie, et a obtenu de nombreux prix. Si la variation thématique de ses œuvres est intense, avec fleur, natures mortes, voisinant avec nus ou personnages dans un décor, la précision du trait, le choix des couleurs et la joie lumineuse qui irradie de ses tableaux en font un enchantement.

Il y a ensuite le grand débutant, Gilles Piccolo, autodidacte résolument original, même s’il se réclame entre autres de l’autrichien génial mais méconnu Hundertwassert. Ses compositions , avec une prédilection pour les grands formats, voire les très grands formats, sont chargés de symboles et marient les matériaux pour une sorte d’autobiographie polysémique peinte en plusieurs tableaux, où la lecture et l’étude deviennent aussi importantes que la contemplation.

001.JPG

008.JPG

007.JPG

Un coup d’essai pour l’un, un coup de maître pour l’autre, une égale qualité dans la diversité, on a pu admirer les deux oeuvres voisines, et converser avec les artistes présents au vernissage, qui a de plus en plus tendance à devenir un contre-vernissage puisqu’il s’est tenu plus près du décrochage des tableaux que de l’accrochage. Mais l’émotion reste la même, et l’enthousiasme des deux artistes , à la fois savants et prolixes, ont enchanté les visiteurs. 

vernissage Piccolo a.JPG

Commentaires

Merci pour les blogs
Les textes sont excellents dommage que les tableaux dénotent (mdr)
merci

Écrit par : PICCOLO | 13/02/2013

les tableaux, par leur originalité, leur invention, leurs différences valaient le détour...on attend la prochaine expo.

Écrit par : le corres | 13/02/2013

Les commentaires sont fermés.