11/02/2013

Mémoire et jeunesse

espira, espiranencs, école jean alio, souvenir français, grande guerre, 14-18, der des der, la tour du pin,

Si l’on a craint un moment que l’apprentissage de l’histoire soit menacé à l’école, l’engagement conjoint de certaines associations, comme le Souvenir français, avec les écoles et les enseignants pour maintenir et exalter le devoir de mémoire rend la menace moins prégnante.

espira, espiranencs, école jean alio, souvenir français, grande guerre, 14-18, der des der, la tour du pin,

espira, espiranencs, école jean alio, souvenir français, grande guerre, 14-18, der des der, la tour du pin,

Ainsi, le comité espiranenc du Souvenir français a accompagné les jeunes élèves de CM 2 de l’école Jean Alio, conduits par leur professeur Maryvonne Guix, au  centre de mémoire de la caserne Gallieni, à Perpignan,  pour une visite construite autour de la commémoration de la première  guerre mondiale, la Grande Guerre, la « der des ders », comme l’ont cru les idéalistes de l’époque.

espira, espiranencs, école jean alio, souvenir français, grande guerre, 14-18, der des der, la tour du pin,

espira, espiranencs, école jean alio, souvenir français, grande guerre, 14-18, der des der, la tour du pin,

Les jeunes historiens, accueillis sur la place par Jean-Jacques Florimont,  ont d’abord visité le centre, écouté les dirigeants du Souvenir français, parmi lesquels Marcel Loubat et Pierre Palloure, leur exposer les buts de l’association, puis assisté à la projection de films documentaires sur  la vie des Poilus et sur la légendaire et cruciale bataille de Verdun.

espira, espiranencs, école jean alio, souvenir français, grande guerre, 14-18, der des der, la tour du pin,

espira, espiranencs, école jean alio, souvenir français, grande guerre, 14-18, der des der, la tour du pin,

Ensuite, les élèves, constitués en équipes de 9, ont participé à des ateliers d’étude et de réflexion pour travailler sur un questionnaire consacré à l'exposition sur la Grande Guerre, découvrir l’histoire du Fort de Vaux , où s’est illustré, entre autres héros, un perpignanais, l’aspirant Buffet, avant de visiter le centre et d’écouter les commentaires aussi savants qu’intéressants sur les mannequins, objets,  photographies, œuvres et affiches illustrant  la vie des poilus dans les tranchées.

espira, espiranencs, école jean alio, souvenir français, grande guerre, 14-18, der des der, la tour du pin,

La visite s’est terminée par une cérémonie de recueillement  autour d'une reconstitution de l'arc de triomphe et de la tombe du soldat inconnu, où les élèves ont déposé un bleuet.

espira, espiranencs, école jean alio, souvenir français, grande guerre, 14-18, der des der, la tour du pin,

 Le poète Patrice de La Tour du Pin, grand résistant, a écrit naguère une phrase restée célèbre : « les pays sans légende sont condamnés à mourir de froid ». Il n’y a pas de légende sans histoire, et c’est avec ces certitudes que les jeunes élèves de Jean Alio sont revenus à Espira, prêts à leur tour à maintenir la mémoire.

espira, espiranencs, école jean alio, souvenir français, grande guerre, 14-18, der des der, la tour du pin,

Les commentaires sont fermés.