22/03/2013

Inspecteur Colombo à Espira?

002.JPG

On ne se refait pas ! En tout cas, certaines circonstances et certaines opportunités de l’existence peuvent le faire accroire. René Goizé, dont tous les espiranencs connaissent « le Jaumet », son accueillant restaurant sous les frondaisons,  qui jouxte l’école Jean Alio, a exercé, dans une vie « antérieure », la fonction de capitaine de police, avant de se retirer dans son village natal pour y goûter des plaisirs mérités de la retraite.

Et son histoire est venue le rejoindre, d’une manière à la fois ludique et malicieuse. En effet, René vient de tourner dans un premier court-métrage policier, dans lequel il tient, bien sûr, le rôle d’un enquêteur de police, le détective Bernard, un policier ronchon qui va aider le héros de la série, fils de son associé disparu, dans des aventures où le burlesque tient la plus grand place. La série s’appelle «  Détective Frok » et raconte les (més)aventures d’un jeune détective un peu « bras cassé » qui heureusement va bénéficier de l’aide et des conseils de son aîné.

Cette série est née dans l’imagination fertile d’un très jeune homme d’à peine 18 ans, Lucas Floze, passionnée de cinéma, d’informatique et de multimédia, virtuose du numérique, qui a écrit le scénario d’une minisérie de  8 épisodes de 25 minutes, qu’il a filmés, montés, puis mis en ligne sur la Toile avant de pouvoir la vendre à des chaînes de télévision qui ont déjà montré de l’intérêt pour la chose. 

Et comme ce jeune homme a autant d’appétit que de talent, il va aussi réaliser le clip du prochain album du groupe catalan Ass Deus, un groupe de hard rock qui se qualifie lui même de « tribute ACDC ».

Pour parler de tout cela, évoquer les prochains épisodes de la série et préparer le tournage du clip, le jeune émule de Spielberg s’est retrouvé avec les musiciens d’ Ass Deus  chez René et Dany Goizé, où ils ont parlé de leur collaboration présente et future autour d’une bonne table.

Et en attendant la sortie de l’album d’Ass Deus, et l’éventuelle sortie à la télé des aventures de notre Colombo espiranenc, on peut en avoir un avant-goût en allant découvrir le premier épisode, qui se déroule dans un supermarché, ces temples d’aujourd’hui, et qui s’intitule, à l’américaine, «  Braquage market » ; le  second épisode, déjà  en cours de tournage, s’appellera, lui, « Nice mouflette » : tout cela met en appétit !

Les commentaires sont fermés.