09/04/2013

Après la pluie

agly en crue sous pont espira 3-2013.jpg

Si les pluies torrentielles qui ont sévi dernièrement dans la vallée de l’Agly n’ont pas entraîné à Espira des ravages aussi graves que dans les villages situés plus en aval, le fleuve, en général si tranquille, a quand même causé inquiétudes et dégradations, en particulier pour le domaine public et les domaines agricoles situés en bordure de son lit.

Après avoir été présents sur le terrain tout au long de cet épisode pluvieux, le maire et les conseillers municipaux qui ont accompagné les services techniques en vigilance permanente ont été d’abord soulagés  de ne pas déplorer d’accident majeur irréparable pour les personnes et les biens situés dans le village.

Ils ont ainsi découvert des dégantas dans le domaine public, sur la verrière et la façade de la mairie, le parcours de santé et le passage à gué.

Ils ont aussi constaté au cours de leur veille et de leurs inspections, sur la rive droite, la destruction sur quelques mètres de l’embouchure du pluvial et de l’hydraulique, tandis que les jardins potagers sis sur cette rive droite ont été touchés à des degrés divers, sans que soit insurmontable leur réhabilitation.

Sur ce territoire, l’important travail réalisé par le dépôt de matériaux de démolition au long de l’ancien parcours de santé a été déterminant dans la protection contre les flots, plus particulièrement en direction de la maison de retraite du Moulin.

Sur la rive gauche du fleuve, les flots se sont engouffrés frontalement en amont des propriétés. Le chemin de l’ancienne station de pompage de Montpins est à restaurer. Des brèches ont été faites dans les digues latérales : la remontée des matériaux des propriétés sur ces digues permettront de circuler à nouveau, partiellement et leur renforcement devra se poursuivre.

La quasi-totalité des verges qui bordent les rives nécessitent un nettoyage manuel rapide.

Après cet état des lieux, le maire, Gérard Bile, a réuni en mairie, en présence des services techniques communaux,  les propriétaires agriculteurs ayant déclaré des dégâts et les entreprises sises à Espira ou dans son voisinage, carrières, sablières, entreprises de terrassement, avec leurs matériaux et leur matériel,  et disposant sur la commune, d’importants moyens techniques afin de mettre en adéquation les besoins exprimés par les uns et les moyens mis à disposition pour apporter l’aide la plus efficace aux personnes dont les propriétés ont souffert des crues

D’ores et déjà le travail est commencé, les réparations sont engagées et vont être suivies avec attention. En outre, après la demande faite par le préfet de classer le département en état de catastrophe naturelle la mairie recueille les déclarations des agriculteurs sinistrés dans le but de préparer la demande de calamité agricole. Et l’Agly redeviendra ce qu’il est ordinairement, un petit fleuve tranquille.

crue agly espira 3-2013.jpg

Les commentaires sont fermés.