31/05/2013

Cousons, cousettes!

couvent tissons création 2013.JPG

Coudre, découdre, recoudre, c’est toujours travailler : cet adage, les cousettes et décousettes d’Espira  le connaissent bien et le pratiquent tout au long de l’année avec leur enthousiaste modestie légendaire.

Elles œuvrent ainsi en collaboration avec l’association « Tissons la création » pour récupérer des vêtements et des textiles afin de les « déstructurer » pour créer des vêtements  neufs, revendus ensuite à des prix très modiques  pour permettre à chacun de trouver vêture à son goût et selon ses moyens.

Ces deux associations de bonne volonté se sont une fois de plus unies pour travailler avec des jeunes élèves du collège Notre Dame des Anges, le « couvent ». Ils ont élaboré ensemble un projet collectif de formation qui repose sur la création et la présentation de vêtements et se sont ainsi retrouvés au collège pendant un semestre un mercredi après-midi sur deux pour œuvrer à la réalisation de ce projet qui va bientôt voir son aboutissement.

Ces rencontres intergénérationnelles ont pour but de nouer et consolider le lien social entre les générations, mais aussi de tisser – c’est bien le mot qui convient- de nouvelles solidarités, d’y sensibiliser  les élèves et de les éveiller  à la création artistique polymorphe, dans les domaines du vêtement, du décor et même des médias, puisque tout au long de l’année de cette formation un reportage a été réalisé par les élèves sur ses différentes étapes.

Ainsi, cette entreprise au long cours aura permis de réaliser et peindre vêtements et décors qui vont se dévoiler au cours d’un prochain défilé de mode.

En effet, l’association « Tissons la création », son animatrice-créatrice Monique Desplas, les décousettes et les collégiens proposent, le 5 juin 2013, à 15 heures,  dans le cadre spacieux du gymnase du collège, un défilé de mode qui aura lieu à l’occasion du printemps des solidarités initié par le Conseil Général dans tout le département.

Ce sera là une belle occasion à ne pas manquer pour faire d’un pierre plusieurs coups et maints ricochets : aller à la campagne, passer un bel après-midi, se laisser emporter par la magie de la mode, se vêtir avec goût et originalité pour une participation minime, rencontrer des personnes de bonne volonté, participer à une action solidaire, et retrouver son âme d’enfant en retrouvant les lieux chargés de mémoire et de nostalgie du collège de ses jeunes années.

Les commentaires sont fermés.