03/07/2013

La mémoire de la bibliothèque

Une bibliothèque, c’est la mémoire et l’âme d’un peuple, et chaque village, à sa façon, avec ses moyens, en construit et en abrite une dans ses murs.

biblio thèque mme blanqué.JPG

La bibliothèque communale d’Espira vient de fêter ses 35 ans, et c’est déjà un bel âge. Elle a été créée par Thérèse Blanqué, conseillère municipale à l’époque, et institutrice.. Elle a traversé les années, s’est enrichie d’ouvrages divers et variés où la BD trouve une bonne place, et a trouvé un joli refuge clair, spacieux et accueillant dans le patio de l’hôtel de ville.

Nourrie de prêts de la bibliothèque départementale, de dons faits par les espiranencs, d’achats effectués grâce à une subvention communale, elle connaît une bonne fréquentation et est désormais animée par quatre bibliothécaires bénévoles. En effet à Thérèse Blanqué, se sont adjointes au fil des ans, Colette Nicoletta, Josie Navarro et Caroline Delerm.

Et comme 35 ans, c’est quand même un bail, la fête a été célébrée avec solennité dans la salle Joan Cayrol, où été honorée Thérèse Blanqué pour ses 35 ans au service de la commune, des livres, des lecteurs et lectrices et des citoyens.

Au discours élogieux du maire, a succédé un hommage prononcé par l’amie et collaboratrice Josie Navarro, avant les bouquets et les cadeaux. Thérèse, très émue, a  remercié l’assistance et les fidèles habitués de la bibliothèque. On souhaite simplement que celle-ci vive encore au moins 35 ans de plus et qu’elle s’enrichisse de nombreux ouvrages : la culture est une porte ouverte sur l’avenir et la lecture le plus libre et le plus exaltant des voyages. L’appel est lancé : venez nombreux à la maison des livres, et offrez  ceux que vous avez déjà lus pour qu’ils soient lus par le plus grand nombre et qu’ils vivent ainsi plus longuement.

Les commentaires sont fermés.