08/07/2013

La dernière réunion du conseil municipal

 

conseilmunicipal.jpg

Motion adressée à Orange suite aux pannes répétées


Sur proposition du maire, Gérard Bile, le conseil municipal a rédigé une motion évoquant son fort mécontentement consécutif  à la gestion déplorable par l’opérateur des pannes successives de téléphone et d’internet, qui affectent plus particulièrement les personnes âgées, les entreprises, les commerces mais touchent aussi tous les citoyens usagers et clients de cet opérateur.

Parallèlement aux divers courriers adressés à l'opérateur et aux multiples interventions au près de celui-ci, le conseil municipal a  aussi  lancé une pétition qui circule dans le village et que l'on peut trouver et signer en mairie.

 

La suite de l'ordre du jour


Assez allégé, celui-ci traitait d'un échange de parcelles avec l'entreprise Lafarge, de la modification simplifiée N°3 du PLU concernant plus particulièrement le secteur de la gare et l’ouverture de la modification simplifiée N°4 concernant le volet paysager au long de la route de Bayonne (la RD117) ainsi que le classement d'un secteur de Mirandes permettant l'étude d'une possible installation de panneaux photovoltaïques. Une promesse de vente a été passée à ce sujet.

Deux autres dossiers traitaient d'une durée d'amortissement des subventions d'investissements recommandée par le Percepteur et ensuite du maintien d'une indemnité aux agents ayant le grade d'Adjoint Administratif de première classe.

Comme à l'accoutumé, Madame Monique Dauré, adjointe, conseillère communautaire à l'Agglo PMCA. commentait les dernières dispositions prises par la communauté d'agglomération et particulièrement la mise en discussion de la prise de compétence de la lecture pour tous (bibliothèque) apportant souplesse et accès illimité à tous types d'ouvrages.

 

Une nouvelle entreprise industrielle

En fin de séance, le maire, Gérard Bile, annonçait l'aboutissement des nombreuses et longues démarches pour attirer sur le territoire local une nouvelle entreprise industrielle. Il s’agit une plate-forme de tri sélectif en vue de la valorisation des déchet qui permettrait également l’arrivée du siège de « Veolia propreté » et des dizaines d'emploi afférents.

L'échéancier tel qu’il a été établi devrait être ainsi échelonné: signature du permis de construire en 2013,  construction en 2014 et ouverture en 2015.

 

L’ordre du jour épuisé, la séance est levée par le maire.

Les commentaires sont fermés.