22/07/2013

Le Bateau-Lavoir au village

vernissage 2013 018.jpg

Le Bateau-Lavoir, c’est cet atelier –aujourd’hui on dirait un loft- qu’a occupé Picasso dans sa jeunesse, ouvert à tous les vents de Paris et du génie, et que fréquentaient ses amis peintres, qui ont comme lui franchi les portes de la célébrité, et cet atelier était une sorte de musée vivant, où l’on découvrait des œuvres qui allaient vite devenir inestimables.

Certes, il faut savoir garder mesure et humilité : l’espace muséal d’Espira n’est pas ( pas encore ?) le Bateau-Lavoir, mais l’exposition qu’il vient d’accueillir a montré aux espiranencs que le talent est universel et qu’il peut se dévoiler dans un petit village du sud de la France : l’atelier d’art espiranenc, animé par Aurore Banyuls et présidé par Thérèse Revol, qui toute l’année, à la maison de l’abbaye, s’adonne à la passion infinie de la peinture a exposé les travaux de ses artistes, toiles et tableaux, de toutes les couleurs, sur tous les motifs, selon toutes les techniques.

Et le vernissage final a réuni les amoureux de la forme et de la lumière qui ont découvert ce qui se cache parfois trop : le talent singulier de ceux et de celles qui modestement se considèrent comme des amateurs,, des retraités s’adonnant à la peinture, des artistes du dimanche.

Mais le douanier Rousseau et le facteur Cheval n’en faisaient-ils pas de même ?

Commentaires

J'ai une peinture sur soie, signé par A Perez. Que j'ai acheté il y a 40 ans, d'occasion, et je voudrai savoir si cet artiste est connu chez vous? Merci d'avance

Écrit par : C. Brunner | 09/10/2013

Les commentaires sont fermés.