25/07/2013

De la cave au grenier, les Ass'xurits sont prêts

vide-greniers.jpg

Les vide-greniers, qui sont légion en Catalogne-Nord, sont devenus en peu de temps une tradition incontournable dans nos villages, rassemblent même, parfois, plus de monde que les fêtes votives ou que d’autres aplecs pourtant bien établis dans l’histoire et donnent alors au village une ambiance de fête bienvenue en ces temps parfois moroses.

 

A Espira, deux associations se chargent chaque année d’attirer le chaland à l’espace Jean Teulière. Il s’agit d’abord de la plus ancienne association du village, le club de rugby de l’ESC, et, paradoxalement et symboliquement, l’une des plus jeunes, tant par sa date de naissance que par l’âge de ses adhérents. Il s’agit alors des Ass’xurits, cette joyeuse bande de jeunes qui se vouent à l’animation et à la conservation de leur village.

Donc, après le vide-grenier de printemps, organisé par les rugbymen, voici venu le temps du vide-grenier de l’été, organisé par les Ass’xurits. C’est le dimanche 28 juillet, toute la journée, de l’aube au crépuscule, comme le dit la tradition. C’est toujours tout au long des allées de l’Espace Jean Teulière, sur l’esplanade, et on débordera sur le boulodrome, voire sur la place Edmond Jaupart.

La frénésie des achats pouvant faire oublier l’heure, les Ass’xurits assurent restauration et buvette, pour venir se sustenter et se rafraîchir entre deux ruées sur les trésors cachés que recèle tout vide-greniers.

L’emplacement linéaire est de 4 mètres pour quiconque veut exposer ce qu’il à vendre, et il en coûte 5 euros pur les résidants espiranencs, et 10 pour les « forasters ». Comme l’Espace Jean Teulière n’est pas infini, les places sont donc limitées, et c’est pourquoi on s’inscrit au plus vite en se rendant à l’hôtel de ville ou en s’adressant aux services communaux, qui se feront un devoir et un plaisir de prendre les inscriptions.

En attendant, fouillez vos caves et revisitez vos greniers !

Les commentaires sont fermés.