27/07/2013

Haut les choeurs

008.JPG

C’est une belle et harmonieuse soirée qu’a offert le chœur de la Boulzanne aux quelques    ( encore trop peu nombreux, mais Stendhal parlait des « happy few » qui font ensuite grande audience) mélomanes réunis pour un concert vocal intime.

Au cours de cette soirée, les choristes, venus de tous les coins de la vallée de l’Agly et d’au delà, ont enchanté les auditeurs par leur interprétation fervente et inspirée d’un répertoire varié et riche.

Que le premier chant interprété qui a fait résonner d’émotion les grands voûtes romanes de l’église Sainte Marie soit le célébrissime chant basque « Agur Jaunak » n’est pas un hasard : c’est un hommage rendu à toute la musique du monde et à la sensibilité propre à chaque région et à chaque peuple aux racines profondes et aux traditions multi-séculaires, et c’est aussi un vibrant salut aux gens, à l’humanité et à la jeunesse , puisque traduit du basque, «  Agur Jaunak ! », cela veut dire  : «  Salut, jeune homme ! ».

Si les auditeurs n’étaient pas légion, leur enthousiasme a transporté les artistes et leurs applaudissements , eux, ont donné un air  de Zénith des grands soirs à l’église Sainte Marie.

Les commentaires sont fermés.