16/09/2013

Les dernières notes de l'été

001.JPG

Alors qu’on s’approchait lentement mais sûrement de la fin de cet été, les dernières notes de musique ont fait résonner les grands voûtes de l’église Sainte Marie.

En effet, le jeune et virtuose duo Cord’Eole est revenu proposer un récital aux mélomanes espiranencs et aux amateurs de musique venus d’ici et d’ailleurs, puisque, dans l’assistance, dont on peut encore une fois déplorer qu’elle n’est pas suffi à peupler le grand vaisseau roman, on comptait plusieurs personnes venues des villages voisins.

002.JPG

Les deux jeunes artistes, Fanny Maine à la flute traversière et Nicolas Faure au violoncelle, sont donc revenus, après une première prestation déjà très réussie l’été dernier,  avec un répertoire plus étoffé, pour proposer un concert très abouti, pendant lequel ils ont fait visiter et revisiter les grands auteurs du répertoire, qu’ils ont adaptés à leurs instruments et qu’ils ont interprétés avec un talent et une  ferveur rares qui ont captivé l’auditoire.

C’est ainsi que celui-ci a pu se laisser porter par la musique de Strauss et de Mozart, bien évidement, mais aussi découvrir des compositeurs méconnus, comme Villoldo, Granados, Von Paradis ou encore Halvorsen.

Et c’est sur plusieurs airs de la Carmen de Bizet que s’est achevée cette remarquable prestation, sous les  applaudissements  plusieurs fois bissés d’un public conquis et enthousiaste, qui a déjà donné rendez-vous aux deux jeunes musiciens, pour l’été prochain, dans ce même lieu si propice à l’écoute de ces musiques enchanteresses.

003.JPG

Puis  tout le monde s’est retrouvé à la maison de l’abbaye pour un moment de convivialité autour de quelques rafraîchissements accompagnés de gourmandises.

Les commentaires sont fermés.