07/10/2013

Au revoir!

la fin.jpg

J’ai décidé, en accord avec la rédaction de la départementale que je salue et que je ne remercierai jamais assez pour sa confiance amicale constante,  de cesser ma tâche de correspondant de l’Indépendant pour mon village, Espira. Mes derniers articles sont parus tant sur le journal distribué que sur le blog. C’est un choix réfléchi, pesé, soupesé,  voulu, pris en toute liberté et en toute connaissance de cause.

 Je quitte cette charge sans regret, ni remords, comme on dit dans les romans à l’eau de rose. Je l’ai remplie avec conscience, joie et le souci constant d’être à l’écoute et au service de tous les espiranencs et de toutes les espiranenques, sans la moindre exclusive ni la moindre réserve.

Mon unique ligne de conduite a été d’écrire correctement, de mettre en valeur ce qui se passait et ce qui se faisait dans le village pour y rendre la vie meilleure, et finalement, il s’en passe, de ces bonnes choses, d’agrémenter cela d’un peu d’humour, dans la mesure du faisable, et de  considérer chaque citoyen et chaque citoyenne comme un ami proche avec qui j’avais une conversation agréable au coin du feu ou devant une bonne cargolade.

Peut-être, qui peut le dire ? un jour, l’occasion de revenir se présentera et j’essaierai de la ressaisir, qui sait ?

Mais, à ce moment, je salue tous ceux et toutes celles qui, de près ou de loin, d’ici ou d’ailleurs,  ont suivi la chronique du village, ceux qui ont eu un geste et un mot gentils, toujours appréciés, même si cela a un peu flatté ma vanité, contre laquelle pourtant je mène un combat de chaque instant, et je souhaite bon vent et « buena suerte » à  celle qui prendra le relais avec tout son enthousiasme, sa convivialité  et son amour du village.

Et je reste au village et du village, qui m’a vu naître, et où il fait bon vivre et vieillir, même si ceci est peut-être un peu moins agréable que rajeunir, irréalisable utopie (mais après tout, est-ce bien souhaitable ?)!

au revoir.jpg

Commentaires

merci René pour cet excellent travail de rédacteur hors pair, amitiés andre .

Écrit par : calvo | 17/10/2013

Merci, ça a été une belle aventure!

Écrit par : le corres | 17/10/2013

Merci Mr Durand pour tous ces articles qui me permettent de rester accrocher a mon ( notre ) village natal .
Ce sera different a l avenir . Mais bon , la vie continue .
Amitiées .
Eric Dauré

Écrit par : Dauré eric | 04/11/2013

Merci. J'ai fait ce que j'ai pu. Comme vous, je suis très attaché à mon village natal. J'ai mis honneur et fierté à le célébrer au quotidien, sans exclusive ni exclusion. À bientôt, j' espère.
René Durand

Écrit par : le corres | 04/11/2013

Bonjour,
Je pense reconnaitre en René Durand, le professeur de français que j'ai eu à Bayonne dans les années 75-80 ?
Si c'est le cas, je serais heureux de discuter d'un brin littérature avec lui et lui demander quelques conseils.
Pouvez vous lui transmettre mon email et mon url?
En vous remerciant d'avance,
cordialement,
Michael.

Écrit par : cambay michael | 03/05/2014

Les commentaires sont fermés.