27/09/2013

On va rebattre le carton

 

joueurs_de_cartes__fernando_botero_1988.JPG

Les cartes , c’est un peu comme les feuilles, on les ramasse à l’automne entrant.

Ainsi, les belotaris espiranencs, après une très courte pause estivale, le temps de changer les jeux( balles neuves, comme ils disent à Roland…), retrouvent le chemin de leur cercle préféré, le Raparou, pour reprendre le cycle des tournois de belote, aussi acharnés que conviviaux et gratuits (une obole de 5 euros est demandée pour l’année, ce qui est somme toute insignifiant).

Tous les amateur du noble jeu de la belote, qui a égayé les tavernes et les auberges depuis François Villon, sont donc conviés, tous les premiers mercredis du mois , aux alentours de 20 heures, au Raparou bien nommé, à venir partager les plaisirs du jeu, lors de tournois amicaux où les équipes sont tirées au sort, et où le lot du vainqueur est le sourire de tous et une vigoureuse poignées de mains, avec quelques gourmandises pour se restaurer après les durs efforts fournis.

Comme, en outre, tout le monde met la main à la pâte, et prépare des petits en-cas pour la soirée, tant liquides que solides, on comprendra que la chose est plus dédiée à la rencontre entre amis bons vivants, et contribue à consolider le lien social et augmenter la convivialité villageoise plus qu’à augmenter la fortune des gagnants.

Les commentaires sont fermés.