26/06/2013

Le public aussi fait la fête

FMA_12085_1.jpg

Vendredi 28 juin 2013 à partir de 18 h 30, avant d’entrer en vacances et de ranger les cartables pour de longues semaines d’été, les écoles publiques d’Espira organisent leur traditionnelle fête de fin d’année et invitent bien sûr toute la population à se joindre à ce grand moment de liesse commune  et de liberté grande.

C’est bien sûr, comme toujours, à l’ombre des grands platanes de l’esplanade, sur l’espace Jean Teulière.

Certes, le temps n’est plus aux sacrifices barbares, et on ne jette plus les cahiers au feu comme il est bien sûr hors de question d’y précipiter les maîtres au milieu. Mais un spectacle haut en couleurs donné par tous les élèves célèbrera ce moment de fête et  aura lieu sur l’esplanade à partir de 18 h 30 : il est inutile d’apporter sa chaise, mais on peut se munir du sombrero et de l’appareil photo.

Et pendant le spectacle, une buvette sera à la disposition de tous, au cas où le soleil qui est prié d’être au rendez-vous assènerait  un petit coup de chaleur.

A l'entracte, le tirage de la tombola permettra de récompenser ceux qui ont acheté carnets et tickets pour aider l’œuvre laïque. On peut d’ores et déjà, auprès des écoles, des équipes éducatives  et des parents, acheter ces précieux sésames  de tombola au prix de 2 € pour devenir les heureux gagnants,  avec en jeu de nombreux lots extraordinaires comme une  Wii mini et 2 jeux,  une tablette tactile, des entrées pour Aqualand et Acrobranche, 1 vélo, et d’ autres lots non moins tentants.

Et comme la saison sportive est entrée dans sa pause estivale, on a du temps libre à soi, et on se rend tous sous les platanes séculaires de l’escalade de l’espace Jean Teulière pour y tenir forum.

09/06/2013

à l'école de l'artiste

Alio artiste.JPG

L’école ne va pas seulement à la découverte de l’art, comme l’ont fait récemment les écoles du village, en se rendant dans les musées, et en particulier le musée de Céret, la perle de l’espace muséographique de Catalogne-Nord. Elle accueille aussi les artistes en son sein pour des rencontres enrichissantes avec les jeunes élèves qui sont toujours en désir de découverte et de créativité.

Ainsi, les élèves de CE 2 et CM 1 de l’école Jean Alio ont accueillie le créateur Didier Triglia, qui travaille la toile et les bois flottés, pour une initiation à ces techniques, dans le cadre du projet d’art plastique qui se développe tout au long de l’année scolaire, jusqu’à son aboutissement, la création par les élèves de bois flottés qui seront exposés au regard sans doute admiratifs des professeurs et des parents.

L’application, l’intérêt pour cette forme originale d’art et cette technique et une vénération filiale non feinte pour l’artiste ont accompagné ces rencontres qui ouvrent l’école sur le monde et lui apportent cette dimension esthétique qui contribue à la beauté de celui-ci.

08/06/2013

Jeunes sardanistes à l'école

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

La sardane, cette ronde sacrée des catalans, se danse dès que trois catalans sont réunis. Toutes les occasions sont bonnes, et tous les lieux choisis pour l’apprendre et la danser. Ainsi, à l’école privée du Sacré Cœur, sous l’impulsion de quelques professeurs, et sur le mode du volontariat, quelques élèves se sont retrouvés régulièrement pour apprendre la danse nationale, sous la conduite éclairée de trois sardanistes émérites, l’espiranenc Paul Massé et M. et Mme Textoris, les parents de Marjorie Lepetit, l’une de professeurs de l’école participant à l’aventure, avec une de ses collègues, Christine Baco.

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

Les jeunes dansaïres, assidus et motivés, se sont retrouvés avec d’autres collas, une vingtaine en tout, dont plusieurs venant de catalogne-Sud, pour la 17ème trobada infantil qui vient de se tenir à Bompas.

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

Ils ont alors bravement et brillamment tenu leur place dans la grande ronde et dansé avec beaucoup de sérieux et de savoir-faire, sur la musique de la cobla des Albères.

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

Le temps s’était aussi mis de la partie, et l’assistance nombreuse a été enchantée par les sardanes qui se sont succédées, jusqu’à la grande ronde finale qui a réuni toutes les collas, tous les danseurs, et leurs formateurs.

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

Après l’effort, est venu le temps des récompenses, puisque les jeunes espiranencs, à l’instar de leurs collègues  « dansaïres » d’un jour, ont reçu une médaille attestant de leur participation à la grande fête catalane, puis se sont retrouvés sous les arbres pour partager, avec leurs professeurs, leurs formateurs et leurs parents un goûter bienvenu, avant de remonter la vallée de l’Agly pour revenir à Espira, où ils pourront prêcher  la bonne nouvelle et entraîner d’autres adeptes dans la ronde.

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

Qui pourrait dire après un tel rassemblement d’une jeunesse appliquée, volontaire et enthousiaste  qu’il ne s’agit que d’un folklore désuet ?

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

04/06/2013

On défile au collège

15550450-reglez-le-defile-de-mode-style-graphique.jpg

Au collège, on ne fait pas qu’étudier (ce qui est quand même l’essentiel), on défile aussi.

En effet, dans le cadre du projet conjoint mené avec les décousettes du village et l’association « Tissons la création » (L’Indépendant du 22 mai), les élèves  du collège vont défiler et proposer leurs création originales au cours du défilé de mode qui se déroulera le  mercredi 5 juin 2013 , à 15h00,  au gymnase du collège Notre Dame des Anges, qui aura ce jour-là un petit air de rive droite pour les uns, plus portés vers le classicisme sophistiqué, et de rive gauche pour ceux qui apprécient le style bobo. Mais il y en aura pour tous les goûts, on pourra acheter sur place les créations originales, et pour les collégiens,  l’essentiel reste de défiler, et les élèves vont ainsi ajouter cette corde dans leur apprentissage de la sociabilité.

Et comme c’est au gymnase, il y aura de la place pour tous les amoureux de la mode et du design, et le praticable sera assez long pour admirer les jeunes mannequins brûler les planches avec fougue et élégance.

31/05/2013

Cousons, cousettes!

couvent tissons création 2013.JPG

Coudre, découdre, recoudre, c’est toujours travailler : cet adage, les cousettes et décousettes d’Espira  le connaissent bien et le pratiquent tout au long de l’année avec leur enthousiaste modestie légendaire.

Elles œuvrent ainsi en collaboration avec l’association « Tissons la création » pour récupérer des vêtements et des textiles afin de les « déstructurer » pour créer des vêtements  neufs, revendus ensuite à des prix très modiques  pour permettre à chacun de trouver vêture à son goût et selon ses moyens.

Ces deux associations de bonne volonté se sont une fois de plus unies pour travailler avec des jeunes élèves du collège Notre Dame des Anges, le « couvent ». Ils ont élaboré ensemble un projet collectif de formation qui repose sur la création et la présentation de vêtements et se sont ainsi retrouvés au collège pendant un semestre un mercredi après-midi sur deux pour œuvrer à la réalisation de ce projet qui va bientôt voir son aboutissement.

Ces rencontres intergénérationnelles ont pour but de nouer et consolider le lien social entre les générations, mais aussi de tisser – c’est bien le mot qui convient- de nouvelles solidarités, d’y sensibiliser  les élèves et de les éveiller  à la création artistique polymorphe, dans les domaines du vêtement, du décor et même des médias, puisque tout au long de l’année de cette formation un reportage a été réalisé par les élèves sur ses différentes étapes.

Ainsi, cette entreprise au long cours aura permis de réaliser et peindre vêtements et décors qui vont se dévoiler au cours d’un prochain défilé de mode.

En effet, l’association « Tissons la création », son animatrice-créatrice Monique Desplas, les décousettes et les collégiens proposent, le 5 juin 2013, à 15 heures,  dans le cadre spacieux du gymnase du collège, un défilé de mode qui aura lieu à l’occasion du printemps des solidarités initié par le Conseil Général dans tout le département.

Ce sera là une belle occasion à ne pas manquer pour faire d’un pierre plusieurs coups et maints ricochets : aller à la campagne, passer un bel après-midi, se laisser emporter par la magie de la mode, se vêtir avec goût et originalité pour une participation minime, rencontrer des personnes de bonne volonté, participer à une action solidaire, et retrouver son âme d’enfant en retrouvant les lieux chargés de mémoire et de nostalgie du collège de ses jeunes années.

28/05/2013

Savez-vous planter les...

plantations.JPG

Le lien social dans les villages se renforce des rencontres et de la coopération intergénérationnelle. De même, l’apprentissage scolaire trouve un complément nourrissant dans d’autres apprentissages, et celui de l’environnement n’est pas le moindre. C’est ce que pensent et mettent en pratique , à Espira, l’école privée du sacré Cœur et le collège privé de Notre Dame des Anges – le couvent- qui travaillent et agissent en commun avec les chasseurs de la commune et la fédération départementale de la chasse

Depuis trois ans maintenant, sur des terres mises à disposition par des agriculteurs du village, les enfants, conduits par leurs professeurs, Mme Marjorie Lepetit pour la moyenne section de la maternelle du sacré Cœur, et Mmes Bisserie et Noguer, professeurs de la 5ème «  Balzac », de la SEGPA ( section d’enseignement général et professionnel adapté) au  collège, vont semer des graines pour que s’épanouissent toutes sortes de fleurs multicolores. Cette semaison a plusieurs objectifs : il s’agit non seulement de réapprendre les gestes anciens de la terre et de participer à la création, mais aussi de réfléchir en pratique à la gestion des déchets sur notre terre, de faire découvrir les animaux sauvages autour des écoles, de l’abeille à au lapin, en passant par la mésange, la perdrix ou la chouette, de faire revenir les insectes dont se nourrissent les oiseaux comme la perdrix et de recréer par cette semaison les conditions propices au retour des abeilles. Les enfants ont pu aussi appréhender le cycle de la nature, puisque ce sont les quatre saisons qui ont été en quelque sorte visitées avec la diversification des graines semées, du blé au bleuet en passant par le coquelicot.

En outre, l’échange a été fructueux entre grands et petits, puisque il y a eu des séances de travail en classe communes, où les grands du collège ont fait la leçon aux petits de la maternelle.

La directrice du collège, Mme Delormel, et le maire du village, Gérard Bile, dont nul n’ignore sa connaissance du terroir et sa passion pour la chasse, accompagnaient l’opération, en compagnie des chasseurs de la commune, conduits par Roger Sire, leur trésorier, Alain Revol, le garde chasse, et Alain Capdevielle, leur secrétaire., tandis  que toute la logistique et la technique étaient assurées par Olivier Galaup et Benjamin Calmon, agents techniques de la fédération départementale de la chasse, mis gracieusement à la disposition de l’opération.

Et comme la tramontane s’était invitée, les graines ont volé aux quatre coins des champs, semblant ainsi reprendre la devise du plus célèbre des dictionnaires, qui annonce qu’il sème à tout vent.

(PS: Une longue absence de la connexion sur la Toile a privé le village de tout réseau pendant quelques jours; il semblerait que cela soit dû une fois de plus à des malveillances;les services ont fait diligence, mais  cela a tout de même duré et explique ce long tunnel sans articles sur le blog...)

14/05/2013

Bientôt l'école!

images.jpg

On n’est pas encore sorti, qu’il faut déjà penser à la rentrée, la grande rentrée de septembre, celle qui pour beaucoup d’enfants constitue une « première », et marque le début de toute une histoire.

Donc, la directrice de l’école maternelle publique des Lauriers Roses indique que les nouvelles inscriptions pour la rentrée scolaire de septembre 2013, pour les enfants nés en 2008, 2009, 2010 et 2011 (entre le 1er janvier et le 30 juin) auront lieu le vendredi 17 mai 2013, toute la journée, de 9 heures à midi et de 13 heures 30 à 17 heures, et le mercredi 22 mai, aux mêmes heures.

Avant de se rendre à l’école pour l’inscription, il convient aux parents de se rendre à la mairie avec les documents suivants : un justificatif de domicile, les photocopies du livret de famille, la photocopie des vaccinations obligatoires du carnet de santé ou du carnet de vaccinations. Enfin, pour les enfants qui étaient déjà scolarisés dans une autre école, il faut présenter le certificat de radiation de l’ancien établissement.

Si l’on veut plus de renseignements, on appelle l’école au 04.68.64.15.07.