07/12/2012

Collecte de jouets

peluches.jpg

Comme l’année précédente, l’association  républicaine R’Espira, organise pour Noël une collecte de vieux jouets, livres pour enfants, matériel de puériculture, vêtements en bon état, au bénéfice des Restos du cœur.

La collecte se tient sur deux jours, ce mercredi 5 décembre, de 10  heures à 12 heures 30 et de 14 heures à 16 heures, et le samedi 8 décembre de 10 heures à 13 heures.

Et comme pour symboliser la chaîne entre les générations, c’est au Raparou, le foyer des aînés, que sont reçus les dons. 

Alors, plutôt que de jeter les jouets et habits dont  on ne veut plus, de les laisser dormir et s’empoussiérer dans un coin, ou même d’aller les vendre dans un vide-greniers, l’association en appelle à la générosité de chacun pour venir en aide aux plus démunis et apporter un peu de joie et un sourire sur les visages des enfants en détresse.

L’appel, on s’en doute, sera entendu.

04/12/2012

Taper le carton pour le Téléthon

les_joueurs_de_cartes__otto_dix_1920.JPG

Comme les petits ruisseaux font les grandes rivières, les petites actions font une grande œuvre.

Ainsi, le mercredi 5 novembre 2012, on peut aller taper le carton et se réunir au Foyer du Raparou, pour le plaisir de la belote et pour le bénéfice du Téléthon. Bon ou piètre joueur, as de l’atout ou débutant, on participe pour 5 euros et toute la recette ira au Téléthon 2012.

Donc, on retient sa soirée du mercredi, on se rend au Raparou, les cartes sont fournies, la bonne humeur aussi.

02/12/2012

La musique fait lever le grain

concert grain 1 10-2012.JPG

Les bénévoles de l’association « Le Grain », qui avaient fait le pari de rassembler du monde pour lever des fonds pour leur œuvre humanitaire et éducative n’étaient pas mécontent à l’issue du concert qu’ils avaient organisé à l’église Sainte Marie d’Espira.

En effet, il y avait près d’une centaine de personnes, mélomanes certes, mais surtout citoyens conscients de l’utilité et de l’urgente  nécessité de la tâche, qui sont venus écouter et admirer le récital de Maurice Clément-Faivre à la guitare, ou plutôt aux guitares, puisque l’artiste, pyrénéen venu de la cité légendaire de Saint Bertrand du Comminges,  est passé de l’une à l’autre, faisant ainsi découvrir la richesse insoupçonnée de cet instrument en même temps qu’il faisait découvrir les mélodies et les musiques aussi riches que variées de l’Espagne.

Les maîtres d’œuvre de la soirée, les dirigeants du « Grain », Lucien Civil et Jean-Claude Olive en tête, remercièrent chaleureusement les auditeurs qui, grâce à leurs dons,  allaient leur permettre de poursuivre leur œuvre de construction et  d’entretien d’écoles au Burkina Faso. Ils n’oublièrent pas dans leurs remerciements, pour leur aide logistique, matérielle et humaine, les jeunes Ass’Xurits, décidément impliqués dans la vie de leur village,  et la commune, représentée en particulier par Monique Dauré, adjointe à la culture.

Et c’est autour d’une table frugale mais conviviale que s’est terminée la soirée musicale, avant que les amis du « Grain » ne reprennent leur baluchon et leur bâton de pèlerin pour poursuivre leur campagne de bâtisseurs au cœur de l’Afrique. 

concert grain 2 10-2012.JPG

01/12/2012

Le souvenir reste vivace

messe souvenir 11-2012 (3).JPG

Les militants du Souvenir français sont infatigables et entretiennent  toujours avec autant d’enthousiasme le feu et la flamme de la mémoire.

Et le temps de la Toussaint est pour eux un moment fort pour leur association. Ils sont allés à la rencontre des citoyens dans les rues et au cimetière pour une quête dont le seul but est l’entretien des tombes et leur fleurissement, et ont ainsi pu recevoir presque 300 euros qu’ils mettront au service exclusif de leur tâche. Ils ont ensuite réuni une belle assemblée qui a rempli l’église Sainte Marie pour la traditionnelle messe du Souvenir, enchantée par leurs amis de la chorale « Arcanes », où ils ont retrouvé les espiranencs Claudine et Michel Courtois. Enfin, après l’office, ils ont offert à tous ceux qui les avaient accompagnés un moment de convivialité autour de vins du terroir assortis de quelques pâtisseries.

Puis, sans désemparer, ils se sont remis à la tâche quotidienne, si discrète et pourtant si nécessaire.

29/11/2012

Un Noël pour tous les enfants

4448416-le-pere-noel-avec-ses-rennes-tirant-un-bus.jpg

L’ opération «  Un Noël pour tous les enfants » se renouvelle cette année. Elle se déroule au sein de toutes les communes de la communauté d’agglomération Perpignan Méditerranée, et donc à Espira, désormais bien ancrée  dans l’agglo de l’Archipel. C’est la compagnie des transports Perpignan Méditerranée qui se charge de la collecte des jouets pour les enfants qui en sont démunis.
A Espira, le bus de Noël fera halte devant l’école maternelle publique «  les lauriers roses », sur l’esplanade de l’espace Jean Teulière, et devant l’annexe de l’école primaire publique «  Jean Alio », place des autobus,  le vendredi 30 novembre au matin.
Tous les enfants du village sont invités à faire don de jouets  en bon état bien sûr, de toute taille, de toute forme , de toute couleur et de tout âge, de la « patrique-patroque » à la console de jeux, qui feront le bonheur d’autres enfants qui, sans cette chaîne d’union, en seraient privés.
Donc, appel à tous les enfants, dont on connaît la naturelle générosité, à leurs papas et à leurs mamans : tous au bus de Noël le vendredi 30 novembre  au matin !

27/11/2012

Ferveur du 11 novembre

002.JPG

La commune et son conseil municipal avaient invité les citoyens à se retrouver au monument aux morts pour commémorer avec gravité et ferveur l’armistice du 11 novembre 1918 et se souvenir de tous les morts au service de la patrie et de la nation.

003.JPG

Après avoir déposé une gerbe en compagnie de quelques enfants des écoles, le maire Gérard Bile, a d’abord lu le message de Kader Arif, le ministre délégué aux anciens combattants. Il a ensuite brièvement pris la parole pour exhorter les militants du Souvenir français, à poursuivre sans désemparer leur tâche souvent ingrate et pourtant si nécessaire, en regrettant que les commémorations de ces événements ne rencontrent pas dans les villages une plus forte et plus grande adhésion des citoyens, certes très sollicités par ailleurs et préoccupés par le quotidien en ces temps de crise. Il déplorait plus particulièrement la désaffection de la jeunesse, même si la ferveur des anciens comblait un peu cette déception.

004.JPG

Après un hommage au carré du Souvenir français, on s’est retrouvé au Raparou pour honorer un citoyen méritant, en l’occurrence Pierre Cuillé, adjoint au maire, et élu depuis plus de trente ans, pour lui remettre la médaille d’or et d’honneur régionale, départementale et communale.

005.JPG

006.JPG

009.JPG

012.JPG

Et le toast du vin d’honneur a été porté pour Pierre, mais aussi à la mémoire de tous les citoyens espiranencs morts pour leur patrie, et au-delà à toutes les victimes de ces guerres absurdes.

015.JPG

016.JPG

25/11/2012

à la paroisse

couvent et église espira .jpg

Pour fêter la Saint André, la communauté des paroisses «  les portes du Roussillon » organise une grande rifle. Elle aura lieu le dimanche 25 novembre à partir de 15 heures, à Espira, au gymnase du collège Notre Dame des Anges, le couvent.

Les lots, comme toujours, sont nombreux et variés.

Une tombola tirée ce même jour permettra d’ajouter des lots supplémentaires à son cabas de père Noël.

Pour aider la communauté paroissiale dans ses œuvres, les paroissiens, leurs mais et les amateurs de la rifle, cette passion catalane, sont attendus nombreux pour houspiller le nommeur par des « amène-le » sonores.