23/11/2012

Le collège s'amuse

loto 1.jpeg

Certes, le collège, c’est d’abord un lieu d’étude et de travail. Mais on peut aussi s’y amuser et jouer aux jeux prisés de tous, comme ce jeu de hasard si catalan qu’est la rifle.

Donc,  à Espira, le vendredi 23 novembre à partir de 20 h 30, les parents d’élèves du collège et l’équipe éducative organisent, pour le plus grand plaisir des amateurs, la grande rifle du collège Notre-Dame des Anges, que tous les espiranencs continuent bien sûr d’appeler le Couvent.

Cette rifle, grand rassemblement des aficionados du quine pour les impatients  et du carton plein pour les minutieux, aura lieu au gymnase de l’établissement, bien évidemment chauffé pour l’occasion. Au cours de cette soirée festive haute en couleur, où on rivalisera d’invention pour accompagner l’énonciation des numéros d’anciens et nouveaux jeux de mots, tout un chacun pourra tenter sa chance pour gagner des filets garnis, des jambons, des bons d’achats, et tout ce qui fait l’extraordinaire des rifles.

Et ceci n’a qu’un but et un souci, celui  des élèves, puisque tous les  bénéfices sont investis dans du matériel pédagogique.

Pour de plus amples informations, on s’adresse au collège, en appelant au  04. 68 .64 .17. 71.

Et on fourbit ses armes et ses jetons, on exerce sa voix : les cartons, eux, sont bien sûr fournis par l’institution.

22/11/2012

Au don du sang

don-du-sang.jpg

La collecte saisonnière de sang et de plasma à Espira aura lieu ce jeudi 22 novembre à partir de 16 heures jusqu’à 20 heures, à la salle Joan Cayrol, comme toujours.

L’établissement français du sang et l’amicale des donneurs de sang bénévoles d’Espira espèrent et attendent en nombre les citoyens pour un acte de générosité et de donation facile, indolore et suivi d’un moment de convivialité partagé avec les autres donneurs autour d’une collation frugale mais reconstituante offerte par l’établissement français du sang.

Si le nombre de donneurs espiranencs est en constante augmentation, il n’est jamais suffisant : c’est à la fois le pari et la volonté des bénévoles de l’amicale des donneurs de sang de poursuivre cette croissance.

17/11/2012

Opération "brioches" à Espira

adapei 1 2012.jpg

Depuis quelques décennies déjà, l’opération «  Brioches » au bénéfice de l’ADAPEI (Association Départementale d'Amis et Parents d'Enfants Inadaptés), qui se déroule sur tout le territoire national, se tient, à Espira, en automne, sur la place du marché, place Edmond Jaupart, et au Carrer Llarg, à l’ancienne boucherie Capa.

L’ADAPEI a livré aux militants espiranencs 12 cartons de 14 brioches, et ceux-ci, devenus pour la bonne cause vendeurs ambulants sur le marché,  ont pu récolter ainsi 840 euros reversés entièrement  à l’association qui les réinvestit dans ses actions en faveur des personnes handicapées. La commune et quelques citoyens espiranencs ont apporté une aide appréciable à la section espiranenque et celle-ci a pu ainsi apporter son écot à la grande œuvre. Cela a permis entre autres réalisations d’édifier de nouveaux bâtiments plus fonctionnels et mieux adaptés aux besoins et à l’accueil dans le département.

Et infatigables, les volontaires espiranencs sont déjà prêts à repartir pour une nouvelle opération, à l’automne prochain.

adapei 2 2012.jpg

11/11/2012

Au bord de l'eau

nettoyage berges agly 2012.jpg

On peut rêver au bord de l’Agly, et se promener le long de ses berges en lisant ce chef d’œuvre de la littérature chinoise, « Au Bord de l’eau », dont le titre d’ailleurs en mandarin, est « le récit des berges ».

Mais on peut aussi, comme l’ont fait les Ass’Xurits, s’inquiéter de la propreté de ces berges, qui peuvent être enchanteresses lorsqu’elles sont vierges de tous les déchets et de toutes les saletés apportés par l’activité des hommes ou par la négligence, l’incivisme ou la malveillance de quelques-uns. Ces jeunes gens dynamiques, amoureux de leur village et de leur fleuve ont donc décidé d’accorder un de leurs dimanches au nettoyage des berges de celui-ci. Le maire, Gérard Bile, alerté, a approuvé et encouragé leur initiative, et a mis à leur disposition employés, matériel  et services communaux.

Eux ont fait le reste, ont invité la population à les rejoindre et ont retroussé leurs manches. Un petit groupe d’une trentaine de personnes, parmi lesquels quelques élus conduits par Monique Dauré, adjointe au maire,  – peut-être seront-ils plus nombreux la prochaine fois ? - se sont retrouvés et ont pu ainsi remplir jusqu’à quatre bennes de déchets divers, et redonné un peu de lustre et de beauté aux rives de l’Agly.

Certes, c’est une opération ponctuelle et partielle, qui repose sur la bonne volonté de quelques-uns et l’engagement de la commune.

Mais, puisqu’on est bord de l’eau, on sait bien que les petits ruisseaux font de grandes rivières.

Alors, les Ass’xurits pensent déjà à la prochaine campagne de nettoyage des berges de leur fleuve, et rêvent du jour où il n’y aura plus besoin de le faire pour se contenter de se promener et d’herboriser, comme on le disait naguère, dans un paysage naturellement propice à la rêverie, à la méditation  et à la contemplation de la beauté.

09/11/2012

Commémoration de l'armistice

armistice_i.jpg

C’est à 11 heures, le onzième jour du onzième mois de l’année 1918 qu’a été effectif le cessez-le-feu entre les belligérants, signifiant la fin de la « Grande Guerre », celle qui devait être « la der des der » !.

Depuis le 11 novembre est la journée du Souvenir, un peu partout en Europe, et surtout en France avec pour symbole le bleuet de France, de la couleur de l’uniforme des poilus des tranchées.

Et depuis presqu’un siècle maintenant, tous les villages de France commémorent la signature de l’armistice, qui avait été célébrée avec allégresse par toute la nation par des volées de cloches.

Cette année, à Espira, cette commémoration sera un peu en avance, et aura lieu ce vendredi 9 novembre, pour permettre aux familles de se retrouver le 11 novembre qui est un dimanche.

Le maire, Gérard Bile, et le conseil municipal convient toute la population à commémorer ensemble le 94ème anniversaire de l’Armistice.

Le rendez-vous des citoyens est fixé donc ce vendredi 9 novembre, à 17 heures 30, place du docteur Jaupart, pour se rendre en cortège au monument aux morts et y déposer une gerbe en l’honneur de tous les patriotes morts pour la France.

On se retrouvera ensuite à la salle du Raparou pour clôturer la cérémonie par un vin d’honneur servi par la commune.

02/11/2012

Au cimetière

oeuvres-peinture-friedrich-cimetiere-monastere-big.jpg

A partir du 1er novembre, jour de Toussaint,  et jusqu’à nouvel ordre, les portes du cimetière seront fermées par les employés municipaux la nuit à partir de 18h00 jusqu’à  7h00 le lendemain matin.

31/10/2012

Les échos du Souvenir français

souvenir français a.jpg

Si l’association du Souvenir français veille toute l’année au maintien du lien entre les générations passées et présentes et accomplit scrupuleusement et quotidiennement le nécessaire devoir de mémoire, l’époque de Toussaint revêt pour elle une importance particulière. Puisqu’on y célèbre avec plus d’intensité et d’assiduité qu’en temps ordinaire la mémoire des défunts et l’hommage aux disparus.

Donc, fidèle à la tradition, le comité espiranenc du Souvenir français invite tous es adhérents, tous ses amis, et bien sûr tous les citoyens à la messe du Souvenir, le samedi 3 novembre à 18 heures précises, en l’église Sainte Marie.

Des panneaux d’information à l’entrée du sanctuaire, permettront de retrouver le travail au quotidien accompli par l’association et de retrouver le fil de la mémoire. Des poèmes seront dits, tandis que la chorale « Arcanes », fidèle amie du Souvenir français, enchantera l’office.

Auparavant, le jour de Toussaint, le 1er novembre, les militants de l’association feront appel à la générosité des citoyens et effectueront la quête au village, sur la place de la République, au Carrer Llarg, rue du 4 septembre, à la boulangerie de Gérard et au cimetière à partir de 8H00.

Le président Joseph Albafouile, en rappelant que le souvenir français participe a l’entretien et au fleurissement des tombes grâce aux dons, remercie d’avance tous ceux qui participent à l’œuvre commune et invite d’ores et déjà au pot de l’amitié qui sera donné à l’issue de la célébration, à la maison de l’abbaye, en face de l’église.

( attention, c'est bien à 18 heures qu'a lieu la cérémonie, et non à 18 heures 30 comme cela a pu être indiqué par erreur! Dont acte!)