29/09/2013

La figue revient!

espira,espiranencs,espace jean teulière,esplanade,esc-bac-asp,fête de la figue

Et c’est déjà la quinzième année ! Aujourd'hui dimanche 29 septembre, à l’espace Jean Teulière, des abords de l’hôtel de ville jusqu’au chemin d’Estagel, sur l’esplanade et tout au long du mail, tout ce qui de près ou de loin a quelque chose à voir avec les figues et les figuiers sera réuni toute la journée pour accueillir visiteurs, curium, chalands et amateurs.

Sous la haute responsabilité de Daniel Camenen, adjoint au maire et grand organisateur de le fête depuis sa création, cela commence dès 9 heures avec, au micro,  Philippe Anglade, de France Bleue Roussillon, qui animera toute la journée, passera de stand et stand, et assurera le show.

On pourra flâner tout au long des allées, acheter figues fraîches et figues séchées, confitures et vinaigre de figues, plants de figuiers de toutes sortes et de toutes origines, et toutes autres sortes de produits dérivés de cette production si propre aux rivages méditerranéens.

Comme un fruit ne va jamais sans accompagnement, d’autres étals couverts de différents produits du terroir, de la charcuterie aux desserts, voisineront avec la vedette du jour, et on pourra ainsi faire son marché complet sur place.

Entre deux achats ou deux dégustations, on pourra se rendre à la salle Joan Cayrol, pour y découvrir une magnifique exposition de photos sur les oiseaux de montagne.

A midi, comme toujours, ce sont les rugbymen de l’ESC-BAC-ASP qui s’y collent et qui assureront avec leur maestria et leur bonne humeur habituelles la restauration, pour une somme modique. On peut s‘inscrire à l’avance auprès des dirigeants de l’ovalie ou s’en charger le matin même en les rencontrant.

Le temps de prendre un café, et on se rendra à la salle des jeunes pour y écouter une conférence sur les orchidées sauvages.

Comme toujours, à l’occasion de cette fête, est organisé le concours de la meilleure confiture de figues : tous les candidats et toutes les candidates sont invités à porter un pot de leur création au podium à 14 heures afin de les soumettre au jury qui délibèrera et rendra son verdict vers 17 heures 30.

Enfin une tombola permettra de gagner de nombreux lots.

Et pour égayer le tout, à partir de 15 heures, un concert gratuit sera donné par Davy Kilembe, auréolé de ses prix Georges Brassens et France Bleue National.

C‘est donc un programme somptueux et appétissant qui attend tous les amateurs et toutes les amatrices le dimanche 29 septembre pour célébrer ensemble la figue et le figuier.

16/09/2013

Les dernières notes de l'été

001.JPG

Alors qu’on s’approchait lentement mais sûrement de la fin de cet été, les dernières notes de musique ont fait résonner les grands voûtes de l’église Sainte Marie.

En effet, le jeune et virtuose duo Cord’Eole est revenu proposer un récital aux mélomanes espiranencs et aux amateurs de musique venus d’ici et d’ailleurs, puisque, dans l’assistance, dont on peut encore une fois déplorer qu’elle n’est pas suffi à peupler le grand vaisseau roman, on comptait plusieurs personnes venues des villages voisins.

002.JPG

Les deux jeunes artistes, Fanny Maine à la flute traversière et Nicolas Faure au violoncelle, sont donc revenus, après une première prestation déjà très réussie l’été dernier,  avec un répertoire plus étoffé, pour proposer un concert très abouti, pendant lequel ils ont fait visiter et revisiter les grands auteurs du répertoire, qu’ils ont adaptés à leurs instruments et qu’ils ont interprétés avec un talent et une  ferveur rares qui ont captivé l’auditoire.

C’est ainsi que celui-ci a pu se laisser porter par la musique de Strauss et de Mozart, bien évidement, mais aussi découvrir des compositeurs méconnus, comme Villoldo, Granados, Von Paradis ou encore Halvorsen.

Et c’est sur plusieurs airs de la Carmen de Bizet que s’est achevée cette remarquable prestation, sous les  applaudissements  plusieurs fois bissés d’un public conquis et enthousiaste, qui a déjà donné rendez-vous aux deux jeunes musiciens, pour l’été prochain, dans ce même lieu si propice à l’écoute de ces musiques enchanteresses.

003.JPG

Puis  tout le monde s’est retrouvé à la maison de l’abbaye pour un moment de convivialité autour de quelques rafraîchissements accompagnés de gourmandises.

30/08/2013

Fin de partie sur les pointes

danse Meneau indep 2013.jpg

L’école de danse « Arabesque », dirigée par Véronique Meneau, a donné sa représentation annuelle à la salle de danse d’Espira. Les petits rats espiranencs ont donné toute la mesure de leur amour de la danse et de leur talent  naissant au cours d’une performance qui a ravi les présents, au premier rang desquels, bien sûr, les parents conquis d’avance. Et c’est l’Espagne et ses rythmes de flamenco et de paso doble qui ont cette année donné le tempo et enluminé la scène. Comme une invitation au voyage pas si lointain « tras los montes » .

27/08/2013

Fête au village, deuxième jour

fête 14 août 2013.jpg

C’était le deuxième de la fête du village, et ce sont les rugbymen qui assumaient.

Ils ont servi de succulentes boules de picolat, pendant que l’orchestre « Making off », régalait les présents d’un spectacle haut en couleurs.

Fête au village, premier jour

assxurits.jpg

Pour le premier jour de la fête du village, lesAss’xurits ont retroussé les manches et servi presque 200 repas, dans une ambiance bon enfant.

En fin de soirée ( ou au milieu de la nuit), ils ont, si l’on peut dire, relâché la pression : ils ont maintenant une année pour préparer la prochaine fête.

12/08/2013

Bientôt, la fête votive

photo_Fete_village1_edited.jpg

Le 15 Août, c’est l’Assomption, et c’est depuis toujours la fête votive au village. Et ce sont trois soirées de festivités qui sont proposées aux espiranencs.

Cela commence le 13 août, avec les Ass’xurits, qui, après leur vide-greniers réussi de fin juillet, remettent ça, avec le concours de la municipalité. Un apéritif est d’abord offert à la population, aux alentours de 19 heures 30. Puis ces jeunes gens servent un repas à la mode wallonne ( mais oui !) avec moules et frites à volonté. Ils ont d’ailleurs trouvé un slogan pour convaincre les indécis à participer : «  ayez la frite, mangez des moules ». Pour les festayres  qui veulent participer à ce repas, on s’inscrit en appelant le 06.79.50.57.94 ou le 06.84.02.11.28. Il en coûte 15 euros, et pour digérer, on écoutera le concert de rock and roll donné par « les Borones », un groupe vivifiant qui fera se déhancher jeunes et moins jeunes.

Le 14 août, c’est la tradition depuis des lustres, ce sont les rugbymen qui s’y collent. On se retrouve d’abord sous les platanes de l’esplanade de l’espace Jean Teulière pour un apéritif offert par la commune, puis on s’assied sous ces mêmes platanes pour un repas catalan concocté par les maîtres queux de l’ESC. Pour cela on s’inscrit auprès des dirigeants du club, et c’est toujours 15 euros.  Et la soirée se continue en rythme avec l’orchestre «  Making of ».

Enfin, le 15 août, le ballon ovale cède la place au ballon rond. En effet, c’est le BECE FC Vallée de l’Agly, le club de foot du village qui se charge de la soirée, avec l’aide de la municipalité.

A parti de 19 heures, le stand de la buvette et de la restauration rapide est ouvert, et à 22 heures, après avoir pris des forces, on dansera  avec la musique de l’orchestre «  Best of ».

Donc, pour continuer la tradition du 15 août au village, retrouver des amis un peu perdus de vue, participer à la vie de la commune et festoyer avec trois des plus dynamiques associations du village ( mais elles le sont toutes, au village !), on se dirige tous, pour ces trois soirées, vers l’épicentre ouvert et accueillant du village, l’espace Jean Teulière, son esplanade et son mail, en marchant, en courant ou en twistant.

photo_Fete_village2_edited.jpg

04/08/2013

Un duo dans le vent et les cordes

église Sainte Marie a.jpg

Ils étaient venus l’été dernier, ils reviennent cette année, tant le séjour en Catalogne les a comblés et tant l’accueil à Espira, malgré une fois encore un public peu nombreux,  leur fut chaleureux et favorable.

Donc le jeune duo « Cord’Eole », composé de Fanny Mayne et Nicolas Faure, se produiront à l’église Sainte Marie le lundi 5 aout à partir de 21 heures. La première à la flûte traversière, le second au violoncelle, ils interprètent avec fougue et ferveur des pièces d’Halvorsen, de Bizet, de Granados, de Villoldo, de Von Paradis, qui en donnera peut-être un avant-goût, de Johan Strauss, aussi, et enfin du divin Wolfgang Amadeus.

L’entrée est libre et gratuite, ces jeunes gens talentueux ne monnayant pas leur talent : on pourra glisser, à l’issue du concert, une participation de son choix dans la discrète panière réservée à cet effet.

Donc, on avise les mélomanes ou tout simplement ceux qui apprécient  la bonne et grande musique : il n’ya pas que les sublimes abbayes du Conflent ou de la vallée de la Têt qui peuvent accueillir la musique sacrée ou profane, on peut l’entendre et se laisser enchanter au bord de l’Agly, dans son  village, à l’intérieur du non moins sublime vaisseau roman, l’église Sainte Marie qui règne au cœur du village.