05/10/2013

Les éclaireurs rentrent au village

éclaireurs espira.jpg

Les éclaireurs espiranencs, un peu plus d’une quinzaine,  ont vécu une aventure extraordinaire et extrêmement formatrice lors de leur camp d’été et leurs responsables veulent remercier la commune et ses élus pour l’aide financière qui leur a été octroyée et a permis d’alléger le coût de cette magnifique aventure.

 Revenus à leur port d’attache, les éclaireuses et éclaireurs du groupe d’Espira de l’Agly ont repris leurs activités de scoutisme à la maison de l’Abbaye.

Ainsi, tous les mercredis de 7h30 à 18h, c’est le centre aéré avec horaire à la carte.

En outre, des sorties, des week-ends, des mini-camps, des formations et des camps d’été sont organisés tout au long de l’année par une équipe dynamique de bénévoles formés, diplômés (BAFA, BAFD) et   compétents.

 En effet,  les éclés c’est aussi un vivier formateur pour les jeunes gens qui souhaitent préparer le de BAFA et le BAFD. Par conséquent, pour les jeunes gens qui ont plus de 17 ans, qui habitent dans les Pyrénées-Orientales et qui sont tentés par l’animation, la porte est largement ouverte et les éclaireurs sont prêts à les accueillir : il suffit de contacter les responsables espiranencs.  Ceux-ci leur proposeront une formation solide et efficace dans le cadre des Eclaireurs de France, avec, pour seule contrepartie un engagement dans le bénévolat auprès du groupe local pour ses activités d'animation durant l’année, domaine dans lequel le scoutisme a une grande expérience avec un siècle d’ancienneté.

 On se renseigne et on s’inscrit  chaque mercredi à la maison de l’abbaye,  ou bien  en prenant  rendez-vous en appelant le  06.07.65.63.57.

04/10/2013

Les rebonds de l'ESC BAC ASP

rugby poteaux.jpg

On l’a déjà dit, c’est la rentrée, en Ovalie comme partout ailleurs. Et après les seniors, ce sont les tout-petits, les « minots » de l’Agly,  qui ont effectué la leur, crampons flambant neuf, et « samaretta » immaculée, au stade Serge Torreilles, à Baixas le mardi 10 septembre, sur le coup de 6 heures de l’après-midi. Mais que les retardataires ne s’affolent pas, tous les mardis, on retrouvera l’école de rugby au même endroit et à la même heure, et l’ombre bienveillante du grand Serge veillera sur ces jeunes pousses. Donc, tous les enfants qui veulent pratiquer le rugby, ce sport où la main est le prolongement du cerveau, seront accueillis avec joie, attention  et toute la convivialité requise, jointe à la plus grande compétence, par l’équipe de Christophe Avila, le coordinateur charismatique de tout ce petit monde. Et leurs parents ne seront pas en reste, ils seront les bienvenus pour quelque tâche que ce soit.

Mais toute médaille a son revers : cette année, par défaut d’encadrement, la section féminine du club des Avens, pourtant toute auréolée de son titre de championne de France, se mettra en sommeil. Souhaitons que ce sommeil ne dure pas, comme pour la Belle au bois dormant, cent ans, mais une seule et courte petite saison !

Enfin, si le championnat des grands a commencé le dimanche 15 septembre – de nombreux matchs snt déjà été reportés, vendanges, champignons, et mutations obligent !-, les jeunes et sémillants dirigeants de l’entente , eux, ne chôment pas et jouent un match permanent autrement plus difficile, la recherche sans cesse renouvelée de nouveaux partenaires du club d’une part, qui apporteraient des réserves d’oxygène appréciées, mais aussi de dirigeants bénévoles pour soulager la tâche de ceux qui s’échinent déjà depuis plusieurs saisons, en dépit de leur jeune âge.

L’appel est lancé, et pour toutes les bonnes volontés, qui veulent aider, cuisiner, désaltérer, entraîner, discuter, soigner, écouter, consoler, faire quelque chose, quoi !, elles dirigent leurs pas vers le « Temple », le vieux et légendaire stade espiranenc de la rue Thiers, le mercredi ou le vendredi à partir de 19 heures 30 : elles pourront y rencontrer des gens d’excellente compagnie, trinquer ensemble, proposer leurs bons services, et refaire le monde, celui du rugby et tout le reste.

03/10/2013

Au tennis aussi, on joue collectif

tennis.jpg

Si, sur les courts, on joue souvent un contre un, ou, au plus, deux contre deux, le tennis sait aussi jouer collectif, et il n’y a pas besoin d’attendre la Coupe Davis pour cela : il suffit d’aller à ses assemblées générales, où tout le monde joue la balle du même côté.

Ainsi, l’Espira tennis club a tenu son assemblée générale annuelle le vendredi 27 septembre à 20 heures à la maison du tennis, le club-house sis en tête du mail de l’espace  jean Teulière.

L’ordre du jour a été copieux, avec les rapports du président et du trésorier, le renouvellement du bureau, le coût des licences et des adhésions, un rappel du règlement intérieur, la réorganisation des équipes et leur engagement dans les diverses compétitions, le fonctionnement de l’école de tennis, les entraînements, et enfin la mise en place du calendrier des diverses animations.

Il est évident que si tous les adhérents étaient demandés et attendus pour cette AG,  la porte est toujours ouverte à tous les amateurs de la petite balle jaune, et au-delà à tous ceux qui aiment le tennis en particulier, le sport et leur village en général.

29/09/2013

La figue revient!

espira,espiranencs,espace jean teulière,esplanade,esc-bac-asp,fête de la figue

Et c’est déjà la quinzième année ! Aujourd'hui dimanche 29 septembre, à l’espace Jean Teulière, des abords de l’hôtel de ville jusqu’au chemin d’Estagel, sur l’esplanade et tout au long du mail, tout ce qui de près ou de loin a quelque chose à voir avec les figues et les figuiers sera réuni toute la journée pour accueillir visiteurs, curium, chalands et amateurs.

Sous la haute responsabilité de Daniel Camenen, adjoint au maire et grand organisateur de le fête depuis sa création, cela commence dès 9 heures avec, au micro,  Philippe Anglade, de France Bleue Roussillon, qui animera toute la journée, passera de stand et stand, et assurera le show.

On pourra flâner tout au long des allées, acheter figues fraîches et figues séchées, confitures et vinaigre de figues, plants de figuiers de toutes sortes et de toutes origines, et toutes autres sortes de produits dérivés de cette production si propre aux rivages méditerranéens.

Comme un fruit ne va jamais sans accompagnement, d’autres étals couverts de différents produits du terroir, de la charcuterie aux desserts, voisineront avec la vedette du jour, et on pourra ainsi faire son marché complet sur place.

Entre deux achats ou deux dégustations, on pourra se rendre à la salle Joan Cayrol, pour y découvrir une magnifique exposition de photos sur les oiseaux de montagne.

A midi, comme toujours, ce sont les rugbymen de l’ESC-BAC-ASP qui s’y collent et qui assureront avec leur maestria et leur bonne humeur habituelles la restauration, pour une somme modique. On peut s‘inscrire à l’avance auprès des dirigeants de l’ovalie ou s’en charger le matin même en les rencontrant.

Le temps de prendre un café, et on se rendra à la salle des jeunes pour y écouter une conférence sur les orchidées sauvages.

Comme toujours, à l’occasion de cette fête, est organisé le concours de la meilleure confiture de figues : tous les candidats et toutes les candidates sont invités à porter un pot de leur création au podium à 14 heures afin de les soumettre au jury qui délibèrera et rendra son verdict vers 17 heures 30.

Enfin une tombola permettra de gagner de nombreux lots.

Et pour égayer le tout, à partir de 15 heures, un concert gratuit sera donné par Davy Kilembe, auréolé de ses prix Georges Brassens et France Bleue National.

C‘est donc un programme somptueux et appétissant qui attend tous les amateurs et toutes les amatrices le dimanche 29 septembre pour célébrer ensemble la figue et le figuier.

24/09/2013

Allez, hop! Remise en forme ( et en formes)

espira,espiranencs,gymnastique volontaire,salle de danse,zumba

Allez, zou ! Après deux mois de repos, de farniente ou de paresse tout à fait légitimes, les activités gymniques et sportives vont reprendre de plus belle à la salle de danse d’Espira, place du Magnolia.

Le programme reste le même et garde donc tout son charme et tout son attrait : la mise ou la remise en forme, le souffle de la vitalité et l’entrain du rythme,  au programme dans une ambiance de « ouf », comme disent les d’jeuns., dans la meilleure humeur, l’émulation et le rire.

Pour la gymnastique volontaire, les cours du soir ont déjà repris  les lundi 16 septembre et jeudi 19 septembre 2013 de 20h à 21h, tandis que les cours matutinaux ont ouvert les mardi 17 septembre et jeudi 19 septembre 2013 de 9h30 a 10h30.

Pour  ce qui est de la  Zumba, on se déhanche à partir du vendredi 20 septembre 2013 à 18heures.

Et il en sera ainsi toute l'année les lundi,mardi jeudi et vendredi...

On peut bien entendu s’inscrire sur place, en sachant cependant que les cours débutent à l’ heure  dite : il convient donc d’arriver en avance pour cette petite formalité.

On se renseigne auprès  de   Florence au 06 99 21 14 86, de Marie-Catherine  au 06 81 84 70 90, d’Agnès  au 06 72 25 38 14 ou de Corinne au 06 77 81 09 88, et on n’hésite pas à venir en foule compacte et motivée.

RD

20/09/2013

L'ouverture de la chasse n'est plus ce qu'elle était

chasseurs.jpg

La mairie d’Espira de l’Agly communique :

 par arrêté municipal, sur proposition de l' A.C.C.A.,  et au vu et en raison du retard des vendanges , l' ouverture générale de la chasse est reportée au dimanche 29 septembre 2013.

 

17/09/2013

Les rebonds de l'ESC-BAC-ASP

rugby.jpg

On l’a déjà dit, c’est la rentrée, en Ovalie comme partout ailleurs. Et après les seniors, ce sont les tout-petits, les « minots » de l’Agly,  qui ont effectué la leur, crampons flambant neuf, et « samaretta » immaculée, au stade Serge Torreilles, à Baixas ce mardi 10 septembre, sur le coup de 6 heures de l’après-midi. Mais que les retardataires ne s’affolent pas, tous les mardis, on retrouvera l’école de rugby au même endroit et à la même heure, et l’ombre bienveillante du grand Serge veillera sur ces jeunes pousses. Donc, tous les enfants qui veulent pratiquer le rugby, ce sport où la main est le prolongement du cerveau, seront accueillis avec joie, attention  et toute la convivialité requise, jointe à la plus grande compétence, par l’équipe de Christophe Avila, le coordinateur charismatique de tout ce petit monde. Et leurs parents ne seront pas en reste, ils seront les bienvenus pour quelque tâche que ce soit.

Mais toute médaille a son revers : cette année, par défaut d’encadrement, la section féminine du club des Avens, pourtant toute auréolée de son titre de championne de France, se mettra en sommeil. Souhaitons que ce sommeil ne dure pas, comme pour la Belle au bois dormant, cent ans, mais une seule et courte petite saison !

Enfin, si le championnat des grands commence (en principe) le dimanche 15 septembre – de nombreux matchs sont déjà reportés, vendanges, champignons, et mutations obligent !-, les jeunes et sémillants dirigeants de l’entente , eux, ne chôment pas et jouent un match permanent autrement plus difficile, la recherche sans cesse renouvelée de nouveaux partenaires du club d’une part, qui apporteraient des réserves d’oxygène appréciées, mais aussi de dirigeants bénévoles pour soulager la tâche de ceux qui s’échinent déjà depuis plusieurs saisons, en dépit de leur jeune âge.

L’appel est lancé, et pour toutes les bonnes volontés, qui veulent aider, cuisiner, désaltérer, entraîner, discuter, soigner, écouter, consoler, faire quelque chose, quoi !, elles dirigent leurs pas vers le « Temple », le vieux et légendaire stade espiranenc de la rue Thiers, le mercredi ou le vendredi à partir de 19 heures 30 : elles pourront y rencontrer des gens d’excellente compagnie, trinquer ensemble, proposer leurs bons services, et refaire le monde, celui du rugby et tout le reste.