12/08/2013

Bientôt, la fête votive

photo_Fete_village1_edited.jpg

Le 15 Août, c’est l’Assomption, et c’est depuis toujours la fête votive au village. Et ce sont trois soirées de festivités qui sont proposées aux espiranencs.

Cela commence le 13 août, avec les Ass’xurits, qui, après leur vide-greniers réussi de fin juillet, remettent ça, avec le concours de la municipalité. Un apéritif est d’abord offert à la population, aux alentours de 19 heures 30. Puis ces jeunes gens servent un repas à la mode wallonne ( mais oui !) avec moules et frites à volonté. Ils ont d’ailleurs trouvé un slogan pour convaincre les indécis à participer : «  ayez la frite, mangez des moules ». Pour les festayres  qui veulent participer à ce repas, on s’inscrit en appelant le 06.79.50.57.94 ou le 06.84.02.11.28. Il en coûte 15 euros, et pour digérer, on écoutera le concert de rock and roll donné par « les Borones », un groupe vivifiant qui fera se déhancher jeunes et moins jeunes.

Le 14 août, c’est la tradition depuis des lustres, ce sont les rugbymen qui s’y collent. On se retrouve d’abord sous les platanes de l’esplanade de l’espace Jean Teulière pour un apéritif offert par la commune, puis on s’assied sous ces mêmes platanes pour un repas catalan concocté par les maîtres queux de l’ESC. Pour cela on s’inscrit auprès des dirigeants du club, et c’est toujours 15 euros.  Et la soirée se continue en rythme avec l’orchestre «  Making of ».

Enfin, le 15 août, le ballon ovale cède la place au ballon rond. En effet, c’est le BECE FC Vallée de l’Agly, le club de foot du village qui se charge de la soirée, avec l’aide de la municipalité.

A parti de 19 heures, le stand de la buvette et de la restauration rapide est ouvert, et à 22 heures, après avoir pris des forces, on dansera  avec la musique de l’orchestre «  Best of ».

Donc, pour continuer la tradition du 15 août au village, retrouver des amis un peu perdus de vue, participer à la vie de la commune et festoyer avec trois des plus dynamiques associations du village ( mais elles le sont toutes, au village !), on se dirige tous, pour ces trois soirées, vers l’épicentre ouvert et accueillant du village, l’espace Jean Teulière, son esplanade et son mail, en marchant, en courant ou en twistant.

photo_Fete_village2_edited.jpg

13/06/2013

Carnet rose

 

carnet rose.png

Clara

La grande carcasse de Sébastien Detry est connue sur tous les terrains de rugby de Catalogne , sur plusieurs stades de France même, et en particulier dans son fief, le « temple », le vieux stade ovale du village.

Le grand seconde ligne, champion de France avec son club, prince de la communication et de la bonne humeur, à la faconde jamais prise en défaut, vient de connaître un nouveau succès, peut-être le plus heureux de sa carrière, celui dont il est le plus fier : il vient d’ être le papa béat d’une petite Clara. Celle-ci fait bien sur la joie de sa maman, Patricia Bretones, et de deux espiranenques de toujours, sa grand-mère Marie-Josée Detry et son arrière-grand-mère, Marie Keuvreux.

Seb initie déjà Clara, au prénom qui la prédestine à la lumière, aux balbutiements de l’informatique où il excelle, et a acheté un petit ballon de rugby, puisque, comme  chacun sait, l’ESC-BAC-ASP dispose d’une section féminine qui brille de mille étoiles.

A Clara, on souhaite la bienvenue en Catalogne et on félicite toute la famille.

 

Lucile

 

Zoé a une petite sœur ! Lucile Chauvel vient d’arriver pour agrandir le foyer de Loïc et Sophie Chauvel. On félicite les heureux parents et on n’oublie pas les grands-parents, les espiranencs Antoine et Christine Sanchez, et les baixanencs Vonnick et Annie Chauvel, qui ont réalisé l’entente ESC-BAC dans le domaine matrimonial après avoir contribué à consolider celle-ci dans le domaine rugbystique.

Et on a une pensée particulière pour l’arrière-grand-mère d’Espira, du côté de l’église Sainte Marie, Jeanne Sanchez, que l’on embrasse.

03/06/2013

Le 8 mai au village

8 mai 2013.JPG

Malgré le long pont de l’Ascension propice à l’escapade, le beau temps enfin installé en Catalogne et la fête du miel qui attirait le monde à l’espace Jean Teulière, c’est un cortège d’une belle cinquantaine de personnes qui s’est rendu au monument aux morts du cimetière pour célébrer la victoire de la France libre et de ses  alliés contre le nazisme, scellée le 8 Mai 1945.

Une gerbe fleurie a été déposée au pied du monument aux morts par deux jeunes filles représentant les écoles du village, entourées du maire Gérard Bile et du président du comité espiranenc du Souvenir français, Joseph Albafouille.

Après une minute de silence respectée par l’assistance recueillie, Joseph Albafouille a chanté a capella le fameux «  Chant des partisans » de Joseph Kessel et Maurice Druon à la gloire de l’armée des ombres qui s’est levée contre l’occupant.

Puis, Monique Dauré, adjointe, a lu le message de Kader Arif, ministre des anciens combattants rendant hommage à la Résistance.

Le cortège est ensuite retourné au cœur du village, pour partager quelques moments de convivialité au Raparou, autour d’un vin d’honneur offert par la commune.

02/06/2013

Elles ont gagné!

LOGO-ESCBAC.jpg

Les filles du rassemblement du pays catalan, qui réunit des jeunes filles de quelques clubs de Catalogne-Nord, et dont la majorité est de l'ESC BAC ASP vient de remporter sans conteste, 32 à 10,face aux Varoises de la Valette,  la finale du championnat de France de rugby à XII, dans la catégorie des U18 ( les moins de 18 ans). Un grand bravo à ces valeureuses demoiselles, des louanges aux coaches, Sébastien Munoz en tête, et un titre de plus dans la vitrine de l'ESCBAC ASP  qu'il partage avec des clubs amis et voisins, comme Villelongue par exemple.

14/04/2013

Carnet bleu

 

dessin-bebe-007[1].gif

Tout le monde au village connaît Pierre Banyuls, qui illumine de sa classe au poste de demi d’ouverture, les dimanches de l’ESC-BAC-ASP , s’inscrivant ainsi ns la lignée de son grand-père Pierre, l’ancien maire, qui lui aussi en son temps avait fait briller les couleurs de son club, l’ESC, à l’aile d’une ligne de trois-quarts lancée par ses cousins Tétin et Pierrot Durand.

Pierre illumine aussi les murs, puisqu’avec son père Maurice d’abord, et tout seul désormais, il exerce le métier de peintre en bâtiment, et beaucoup de maisons du village lui doivent leurs couleurs et leurs lumières.

C’est une autre lumière qui vient maintenant  éclairer le ciel de Pierre. En effet, il vient de connaître la joie  d’être papa : un petit Antoine-Pierre-Willy vient d’arriver au foyer de Pierre et de sa compagne, Leslie Joly, et tient désormais compagnie à son super grand frère Justin Figuères et sa magnifique grande sœur Zoé Figuères.

Et les plus heureux, bien sûr, en admiration devant le futur rugbyman, sont les grands-parents paternels Maurice et Chantal Banyuls, et la grand-mère maternelle Hélène Broussou et son conjoint Jean-Marc Dutoit.

Il va de soi qu’on souhaite au jeune Antoine plein de lumière et plein de succès dans cette vie qui s’offre à lui.

03/04/2013

La FNACA en deuil

deuil a.jpg

La fédération nationale des anciens combattants d’Afrique du Nord, la FNACA, est en deuil. En  effet, dernièrement, porte-drapeau en tête, une forte délégation du comité espiranenc, s'est rendue au cimetière voisin de Baixas pour accompagner vers sa dernière demeure pour lui rendre un ultime hommage, un camarade cher à leur cœur, Marcel Pigeyre, décédé à l'âge de 74 ans.

Aux côtés des espiranencs,  se trouvait une forte ambassade du contingent 581/A du 11ème bataillon parachutiste de choc, avec à sa tête le colonel Leducq, qui a été  le capitaine de cette formation pendant son séjour en Afrique du Nord lors de la guerre d’Algérie.

Le président du comté espiranenc,  Roger CAPA, était le compagnon d'armes de l’ami Marcel.

A cette cérémonie pleine d'émotions, participaient aussi, confondus ensemble dans la tristesse d’une foule nombreuse, une délégation FNACA du comité de Saint-Paul-de-Fenouillet, d'où était natif Marcel, ainsi que ses amis de jeunesse, accompagnés des habitants de Baixas, afin d'entourer la famille en deuil à qui le comité et les adhérents d'Espira présentent leurs plus amicales condoléances et la manifestation de leur plus respectueux  soutien.

12/02/2013

A table, Rapariens!

repas brueghel.jpg

Éternels amoureux, les Rapariens célèbrent chaque année, qu’il pleuve, qu’il vente ou qu(‘il neige, la saint Valentin. Ils ne dérogeront pas plus cette année que les années précédentes, et se retrouveront donc pour les agapes de la saint Valentin le 19 février à midi, au lieu habituel de leurs retrouvailles gastronomiques, la salle Joan Cayrol., avec un menu de toutes les saisons, puisque la salade paysanne « chaude », voisinera avec le filet de sole tropicale, des coquilles Saint Jacques à la normande, la canette à l’orange, et on ajoute fromage, dessert, café et vin à loisir, le tout pour 15 euros pour les adhérents au foyer du troisième âge " Al Raparou", et 25 euros pour ceux qui ne le sont pas encore.

Les Rapariens qui sont en retard du paiement de leur cotisation pour 2013 en profiteront pour se mettre à jour par une contribution de 12 euros à remettre à la présidente ou au trésorier.

Pour s’inscrire au repas, on se presse et on s’adresse, comme d’habitude, à Présidente Pilar au 04.68.64.04.82 ou à un membre du bureau.