09/06/2013

à l'école de l'artiste

Alio artiste.JPG

L’école ne va pas seulement à la découverte de l’art, comme l’ont fait récemment les écoles du village, en se rendant dans les musées, et en particulier le musée de Céret, la perle de l’espace muséographique de Catalogne-Nord. Elle accueille aussi les artistes en son sein pour des rencontres enrichissantes avec les jeunes élèves qui sont toujours en désir de découverte et de créativité.

Ainsi, les élèves de CE 2 et CM 1 de l’école Jean Alio ont accueillie le créateur Didier Triglia, qui travaille la toile et les bois flottés, pour une initiation à ces techniques, dans le cadre du projet d’art plastique qui se développe tout au long de l’année scolaire, jusqu’à son aboutissement, la création par les élèves de bois flottés qui seront exposés au regard sans doute admiratifs des professeurs et des parents.

L’application, l’intérêt pour cette forme originale d’art et cette technique et une vénération filiale non feinte pour l’artiste ont accompagné ces rencontres qui ouvrent l’école sur le monde et lui apportent cette dimension esthétique qui contribue à la beauté de celui-ci.

27/09/2012

à l'espace muséal

friedrich schmiedebergerkamm.jpg

Annie Billoud est une habituée de l’espace muséal. C’est déjà la troisième année qu’elle revient à Espira, à l’entrée de l’automne, pour présenter sa nouvelle collection de tableaux, où prédominent les pastels.

On peut découvrir l’évolution du travail de l’artiste, sa maîtrise de plus en plus affirmée, la variété de son inspiration.

Comme d’autres cités ont leurs vendange littéraires, Espira, avec Annie Billoud et sa récolte de saison, a ainsi ses vendanges picturales.

On visite l’exposition à l’espace muséal de l’hôtel de ville, aux heures d’ouverture, de 8 H 30 à 12 H 30 et de 13 H 30 à 18 heures, jusqu’au 1er octobre.

Et on peut y rencontrer l’artiste, qui se fera un plaisir de raconter son cheminement.

Le vernissage, c'est demain vendredi 28, à partir de 18 heures, à l'espace muséal de la maison commune.

19/08/2011

L'art éphémère au village

graffiti porche 14-8-11.jpgUn jeune artiste inconnu et (presque) anonyme s’est manifesté à sa manière pour la fête du village. Entre le 13 et le 14 août, il a tagué l’un des murs du porche du magnolia, une fresque originale, inachevée, signée comme le font les tagueurs, et éphémère comme la plupart des tags, puisque les services communaux ne manqueront pas de rendre bientôt le mur à sa blancheur originaire.

Il convient cependant de rappeler qu’on ne dégrade pas impunément la propriété d’autrui, à plus forte raison lorsque celle-ci est propriété de la commune, c’est à dire de tous les citoyens, et que de tels actes sont passibles de sanctions. Mais on doit reconnaître que l’espace de quelques jours, cette fresque, en face de celle, officielle, celle-là, qui honore notre poète Joan Cayrol, ne manque pas de beauté ni de singularité : il s’agit d’un véritable art des rues, et certains murs lépreux pourraient d’un coup s’enjoliver et se métamorphoser en musées de plein air  si graffeurs et tagueurs y exerçaient leur talent…

 

 

25/02/2011

Vernissage à l'espace muséal: Guy-François Banyuls expose ses photos

espira,espiranencs,photos,photographie,espace muséal,vernissage,exposition,artiste
Il avait déjà proposé une rétrospective de ses oeuvres, lors de la Dyonisiade qui s’était tenue à Espira, au printemps 2008. Il revient, en solo cette fois, pour présenter ses plus récents travaux : Guy-François Banyuls, jeune artiste espiranenc, présente une exposition de ses photographies à l’espace muséal d’Espira, du 21 février au 18 mars 2011. L’essentiel de son travail repose sur la découverte et l’exploration du territoire d’Espira, avec une prédilection pour des vues panoramiques qui permettent d’admirer tout un paysage du regard. Guy-François donne rendez-vous à tous ses amis, à tous les amateurs de photo et à tous les espiranencs, bien sûr, pour le vernissage de son expo, qui aura lieu aujourd'hui vendredi 25 févier 2011, à partir de 18 heures, à l’espace muséal de l’hôtel de ville.

 

15/10/2010

Vernissage à l'espace muséal

calligraphie.jpg

Une exposition chasse l'autre à l'espace muséal de l'hôtel de ville. Ce Vendredi , les toiles d'Annie Billoud à peine décrochées, elles seront remplacées par les créations de « Passion », nom d'artiste d'une jeune artiste au talent protéiforme.

En effet, « Passion » s'est décidée, mue par la nostalgie de l'écriture à s'adonner à l'art difficile de la calligraphie.. Les deux arts étant intimement liés, elle a aussi tenté l'expérience du dessin. On pourra alors découvrir, lors du vernissage de son exposition ce vendredi 15 octobre à 18 heures et durant les quinze jours que dure celle-ci, jusqu'au 29 octobre, des travaux d'une grande diversité, des études à l'encre de Chine , aux nocturnes d'ambiance, , en passant par des couchers de soleil, des clairs de lune, des ciels d'orage,  ou encore le tracé de monde fictionnels ou le reflet de l'actualité.