21/01/2013

Les Asss'xurits en assemblée

ag ass'xurits 2012.jpg

Tout le monde au village connaît les Ass’xurits, cette équipe de jeunes dynamiques, qui s’est donnée pour mission d’animer le village et de fédérer, autant que faire se peut, sa jeunesse.

Et si ces jeunes gens sont plus à l’aise dans les activités ludiques, sportives ou dans l’animation en plein air, ils n’oublient pas les obligations statutaires d’une association
L’assemblée générale annuelle fait partie de ces obligations et reste un moment important sinon crucial dans la vie de cette association. Lees Ass’xurits se sont donc réunis à la salle des jeunes, bien évidemment, en présence de Monique Dauré, adjointe au maire, accompagnée de quelques conseillers municipaux et ont donc tenu assemblée, une réunion qui ne s’est pas éternisée, ces jeunes gens étant plus férus d’action que de discours et de bilans.

Toutefois le président de l’association Arnaud Mathieu a exposé son rapport moral et les activités de l’année passé et indiqué que sa société comportait 32  adhérents au dernier recensement. La trésorière Julie Gommes a ensuite présenté un bilan des comptes équilibré. Puis, on est passé à la démission du bureau et à de nouvelles élections qui ont reconduit le bureau dans son intégralité. C’est donc toujours Arnaud Mathieu qui reste à la présidence, aidé par Cyril Guiramand à la vice-présidence. Julie Gommes continue à tenir les cordons de la bourse, et Gwladys assure le secrétariat.

Fraichement réélu, Arnaud a rapidement évoqué les projets de l’année à venir, une sortie à la montagne en févier, une nouvelle journée de nettoyage des berges de l’Agly au printemps, un méchoui géant à Pâques, la prise en charge du premier jour de la fête du village le 13 août, et enfin le vide-grenier estival. En outre, une proposition a été faite pour organiser une journée de découverte des métiers en partenariat avec des artisans, proposition bien accueillie, dont il faut étudier  la mise en œuvre. Enfin, ces jeunes gens, conscients qu’ils ont quelques progrès à faire en matière de communication et de contact avec toute la promulgation, se sont résolus à faire des efforts nécessaires pour être au plus près des demandes, des préoccupations et des soucis de la jeunesse espiranenque, et au-delà, de tous les citoyens.

Il était alors temps de passer à un petit buffet très convivial préparé par les petites mains de l’association, qui reste ouverte à toutes les  suggestions et les étudie sans aucun a priori, et accueille sans aucune exclusive toutes les bonnes volontés de la jeunesse espiranenque : l’appel est lancé !

17/12/2012

Une maison accueillante

 

AG MJC 2012.jpg

L’un des grands moments d’une association, c’est son assemblée générale.

Cet incontournable rendez-vous permet à tous les adhérents de se retrouver, d’entendre le compte-rendu de leurs activités, les bilans et surtout les perspectives et projets qui s’ouvrent à eux.

L’assemblée générale de la Maison des jeunes et de la culture espiranenque n’a pas dérogé à la tradition, et c’est une jeune maison, mais bien solide sur ses fondations et en plein essor qui a accueilli ses adhérents pour son assemblée générale annuelle.

Comme cela va de soi, c’est à la salle des jeunes que s’est tenue cette assemblée générale de la Maison des jeunes et de la culture d’Espira.

Et comme on est jeune, selon Tintin, de 7 à 77 ans, puisque la jeunesse est avant tout un état d’esprit, même si parfois les jambes ont un peu de mal à suivre, tous les âges s’étaient réunis pour ce moment essentiel dans la vie d’une association. Après un rapport moral marqué par l’optimisme présenté par le président Jean-Pierre Labruyère, et le comte rendu d’activités déroulé par Nicolas Alves, l’animateur ô combien disponible et compétent de la MJC, le maire, Gérard Bile, est intervenu pour exprimer sa satisfaction  et dire l’importance de la MJC pour le village, ses actions tous azimuts en direction des personnes de tous âges, et sa forte contribution à la consolidation du lien social dans le village.

Pour répondre au président Labruyère qui avait un peu regretté que les présents ne soient pas plus nombreux, le maire soulignait que c’était le problème récurent de toutes les assemblées générales et que cela n’était guère significatif, puisque ce qui comptait c’était le nombre d’adhérents, la pluriactivité de l’association et la nombreuse participation des citoyens espiranencs aux activités proposées par la MJC. C’est donc essentiellement autour de trois pôles que cette activité se développe, les cours de plongée sous-marine qui rencontrent un succès croissant, les sorties de ski à un coût défiant toute concurrence et enfin les cours d’informatique qui sont tellement appréciés que les locaux en deviennent exigus et les postes en nombre insuffisant. La MJC compte ainsi une soixantaine d’adhérents, qui payent une cotisation annuelle variant de  16 à 30 euros, ce qui est presque dérisoire,  et la commune va l’aider à se développer par la fourniture de matériel neuf et plus efficient, puisque , on le sait bien, l’obsolescence rapide est l’un des maux des objets modernes, et enge particulier du matériel informatique.

Après le temps des bilans est venu celui des projets, qui se développent autour du loisir et de la formation, en particulier avec le renouvellement des sorties « ski » et « plongée », toujours aussi bon marché, le développement des cours d’informatique, des projets concernant l’escalade et le rafting, d’autres visant à proposer l’apprentissage des langues, en particulier l’anglais, même si certains ont pu regretter que le catalan, à l’heure où la Catalogne joue son avenir, ne soit pas encore proposée.

Et comme lors de toute AG, c’est autour d’un buffet artisanal mais appréciable, préparé par le président et son bureau, que s’est continuée cette AG porteuse d’espérance et d’enthousiasme.

29/05/2012

Chasseurs sachant chasser

 

espira, espiranencs, salle des jeunes, assemblée générale, chasseurs, chasse, acca,

Les chasseurs, on le sait, ont le sens du groupe et de l’assemblée. Chez eux, l’assemblée générale annuelle est  l’un des grands moments de l’année cynégétique, où, si l’on n’entend pas de coups de fusils, les réparties, les rires, quelques éclats de voix, et quelques tartarinades accompagnent gaiement et heureusement le rituel d’une AG qui sans cela aurait peut-être une allure un peu compassée sinon ennuyeuse.

Donc, les chasseurs d’Espira tiendront leur assemblée générale le vendredi 1er juin à 20 heures à la salle des jeunes, parce que la chasse est un élixir de jouvence.

Tous les adhérents sont vivement invités à répondre à l’appel du bureau de l’ACCA.

L'ordre du jour est immuable, même si son ordre varie souvent : on écoutera le compte-rendu financier avant de voter pour donner quitus au trésorier, on dressera le rapport moral de la saison écoulée, on proposera quelques pistes prévisionnelles pour la saison à venir, on renouvellera le tiers sortant du bureau actuel, enfin, on passera aux questions diverses, et on finira par les savoureuses et toujours renouvelées histoires de chasse.

C’est pourquoi le bureau de l’ACCA compte sur la présence de tous les sociétaires  pour cette réunion essentielle et unanime.

17/03/2012

La FNACA fête les rois et tient assemblée

FNACA 2.JPG

La tradition perdure, comme toute bonne tradition : voici quarante ans déjà que le comité local espiranenc des Anciens Combattants d’Algérie, Maroc et Tunisie, organise au cours du  premier trimestre de chaque année le banquet de « cap d’any », avec le partage de la galette.

Au début, en 1971 c’était une vraie fève qui était la reine de la pâtisserie ; en 2012, ce sont de jolies figurines qui se cachaient dans les gâteaux dégustés par les 75 convives.

Avant les travaux de table,  le président Roger Capa avait convié les adhérents à de plus pressants travaux, en participant à l’assemblée générale 2012. Après l’ordre du jour habituel, le rapport moral et le rapport financier, on est passé aux élections du bureau : le bureau sortant a été réélu à l’unanimité puisqu’on ne change pas une équipe qui gagne.

Comme cette année marque le cinquantenaire de la fin des « événements » que beaucoup ont vécu en tant que militaires du contingent en Afrique du Nord, l’assemblée s’est recueillie alors pour avoir une pensée  pour les camarades disparus dans ces moments tragiques,  et pour ceux qui  ont quittés leurs amis depuis leur retour sur le sol catalan.

 Est arrivée ensuite  l’heure de l’apéritif, où l’ambiance est montée de plusieurs degrés : ces chauds moments de convivialité ont permis à chacun  de se remémorer ces quarante années passées ensemble au cœur de l’accueillant comité de la FNACA d’Espira.

Enfin, les membres du bureau local qui avaient concocté un repas froid, mais très copieux, ont invité l’assemblée à s’attabler pour  les agapes, et les convives régalés ont témoigné de leur reconnaissance aux amphitryons.

Et  ce n’est qu’au terme d’un après-midi bien rempli que tout ce petit monde s’est quitté, après avoir triomphalement élu le roi et la reine de la journée.

Le comité local prépare d’ores et déjà les prochaines manifestations de l’année 2012, en particulier les cérémonies de commémoration du cinquantième  anniversaire du cessez-le-feu,  le 19 mars 1962 à 12h et en informera tous les adhérents de la FNACA espiranenque par voie de presse.

09/03/2012

Le Souvenir français a tenu son AG

espira, espiranencs, salle des jeunes, souvenir français, assemblée générale, association, catalans

 L’Assemblée Générale annuelle du Comité espiranenc  du Souvenir français, s’est tenue, comme à l’accoutumé, au cours du mois de février, à la salle Joan  Cayrol.

Le Conseil du  Comité était représenté par son président, Joseph Albafouille,  le secrétaire général Norbert Marco, le trésorier général Pierre Cuillé et par les membres du bureau  Georges Bigou, Pierre Palloure, Jean Soudan et par son porte-drapeau, Bruno Amiel.

Les travaux ont été présidés conjointement par le Président Albafouille, la secrétaire départementale Françoise Guerrero, qui représentait le Colonel Antoine Guerrero, délégué général départemental, et par  Gérard Bile, maire d’Espira et président d’honneur du comité.

Une trentaine de personnes, bravant le froid polaire, qui avait découragé un grand nombre de fidèles amis de l’association, ont participé aux travaux qui ont débuté après le traditionnel quart d’heure catalan, vers 18 heures 15.

C’est le Président Albafouille qui a ouvert la séance, en souhaitant au préalable la bienvenue à l’assistance, puis en remerciant les autorités de leur présence.

Il a donné ensuite  lecture de l’ordre du jour, puis a exposé le rapport moral de l’année écoulée où était retracée toute l’activité du comté au cours de l’année écoulée, des manifestations d’hommage aux morts pour la patrie à l’entretien et au fleurissement des tombes.

Le Trésorier Pierre Cuillé lui a succédé pour  présenter le bilan financier de l’année, qui se distingue  par un solde positif de 1198,09 €, prouvant la bonne tenue des comptes et la sagesse du comité. Ainsi, si l’an dernier avait connu une baisse de 16% de ce solde, cette année a enregistré une augmentation de 4,5%, grâce à 11 nouveaux adhérents et à 24 abonnements à la revue, grâce à l’aide de la commune,  au lieu des 3 précédents.

Soumis au vote de l’Assemblée, ces deux rapports ont été  adoptés à l’unanimité des présents, et quitus a été donné au trésorier.

Prenant à son tour la parole, le secrétaire, Norbert Marco,  a indiqué  que cette année étant une année élective, le conseil de comité présentait sa démission, pour que puissent se dérouler des élections.

Un appel à candidature a été lancé, en vain. Comme aucun volontaire ne s’est manifesté, le bureau sortant a fait à nouveau acte de candidature. Ont donc été réélus Joseph Albafouille, Bruno Amiel, Georges Bigou, Pierre Cuillé, Norbert Marco, Pierre Palloure et Jean Soudan. Il convient de noter que René Nicolas, membre sortant, avait présenté sa démission pour raison de santé au cours de son mandat. Tous ont été réélus à l’unanimité des présents pour un mandat de trois ans ce qui les a confortés dans leur engagement. Le bureau a alors été constitué comme suit :

           

Président d’honneur : Gérard Bile, Maire d’Espira

Président                   : Joseph Albafouille

Secrétaire                  : Norbert Marco

Trésorier                    : Pierre Cuillé

 

Membres du Conseil de Comité : Georges Bigou, Pierre Palloure, Jean Soudan.

Portes Drapeau : Bruno Amiel, Jean Soudan.

 

 

Le Président Albafouille a alors repris la parole pour remercier les  adhérents de la confiance à nouveau accordée au bureau réélu et s’est engagé à toujours conduire le Comité espiranenc au mieux de ses intérêts. Il a ensuite évoqué le débat qui avait animé récemment une réunion du conseil de comité et qui  portait sur une éventuelle augmentation de la cotisation de 10 à 11 €. Il avait été décidé alors de soumettre cette question à l’Assemblée Générale.  Après un échange tout aussi animé, soumise au vote, la proposition a été rejetée et la cotisation ne sera donc pas augmentée.

 

 Gérard Bile, maire du village, a alors pris la parole pour conclure. Il a remercié les membres du conseil pour le travail accompli tout au long de l’année,  les présents qui ont eu le courage d’affronter le mauvais temps. Il a salué  la présence de Madame Françoise Guerrero, sans oublier le Colonel Guerrero, qui plus tôt dans l’après-midi avait animé une conférence sur la Grande Guerre donnée aux élèves de l’école Jean Alio. Il a aussi rappelé qu’il fallait mobiliser et ramener les jeunes vers le Souvenir Français, reprenant le mot du philosophe qui dit : « On meurt vraiment, quand le souvenir n’existe plus ». II a enfin apprécié les chiffres qui font du comité espiranenc  un des plus actifs et entreprenants  du département, et, revenant sur le vote négatif de l’augmentation de la cotisation, il a rassuré l’assistance en précisant que le conseil municipal, dont cinq membres étaient présents, serait toujours là pour aider le comité en cas de problème.

Il a alors été temps de clore cette assemblée générale : le président Albafouille a remercié une fois encore   l’assistance de sa fidélité, tout en espérant que l’an prochain le temps serait plus clément et que l’assistance serait donc plus nombreuses. Puis il a invité tout le monde à partager le buffet campagnard concocté avec leur savoir-faire coutumier par les membres du conseil de comité

03/02/2012

Le Souvenir français invite, réunit et s'assemble

souvenir-logo.jpg

Le comité espiranenc du Souvenir français ne se contente pas d’entretenir la flamme du souvenir et de veiller à la mémoire du passé. Il se soucie aussi de l’avenir et œuvre pour les jeunes générations. C’est ainsi que le vendredi 3 février 2012, à 15 heures,  à la salle Joan Cayrol, une conférence organisée par ses soins sera donnée par le colonel Guerrero, délégué général départemental, et historien émérite. Le sujet et le titre de cette conférence sont :

« La première guerre mondiale de 1914-1918 ».

C’est au bénéfice et pour l’instruction des élèves ( et des professeurs) de l’école publique Jean Alio que sera donnée cette conférence, mais elle est ouverte à tous les citoyens intéressés, l’accès en est libre et gratuit, et l’accueil comme toujours sera chaleureux et convivial.

 

A l’issue de cette conférence, se tiendra l’assemblée générale de l’association, avec un ordre du jour copieux, les divers rapports et l’élection d‘un nouveau bureau. Tous les citoyens espiranencs sont bien sûr, là aussi, cordialement invités, et même seront reçus à bras ouverts s’ils désirent adhérer au Souvenir français,  s’investir dans l’association et participer à ses manifestations. On pourra aussi à cette occasion s’acquitter de sa cotisation pour l’année, pour une somme modique.

 

Et pour clôturer l’après-midi, comme à l’accoutumé, c’est autour d’un joli buffet campagnard concocté par les membres du comité espiranenc qu’on poursuivra, à bâtons rompus, discussions, et conversations et prolonger la conférence en  compagnie du conférencier qui se fera un plaisir de répondre aux questions.

 

Il va de soi, selon les principes républicains chers au Souvenir français, que chacun peut choisir son après-midi en toute liberté : on peut simplement assister à la conférence ou ne venir qu’à l’assemblée générale, ou profiter pleinement des deux événements consécutifs.

 

05/12/2011

à la maison des jeunes

AG MJC 10-11.jpg

Comme chaque année en automne, la Maison des Jeunes et de la culture espiranenque a tenu son assemblée générale. Et bien sûr elle ne pouvait faire moins que de la tenir à la bien nommée salle des jeunes.

Sous la présidence d’honneur de Gérard Bile, maire du village, entouré de plusieurs membres du conseil municipal, c’est le président de l’association, Jean-Pierre Labruyère, qui a ouvert cette assemblée générale. Devant un public fidèle d’adhérents, et entouré des membres du bureau, il a d’abord donné lecture du rapport moral, avant de dresser un tableau complet des activités de la MJC. Le rapport financier, ensuite, a démontré que les finances étaient saines et bien tenues.

Après la reconduction du bureau, le président a repris la parole pour rappeler d’abord que la  MJC a pour vocation première d’être ouverte et accessible à tous les publics, des jeunes, bien sûr, jusqu’aux retraités toujours jeunes d’Espira et même des autres communes avoisinantes. Il a souligné qu’elle était un  lieu de convivialité et d’échange, ou se côtoient les adhérents de tous âges. Le président a ensuite tracé quelques perspectives, en indiquant que le responsable de la MJC, Nicolas Alves, disponible, affable et compétent, propose tout au long de l’année animations diverses et sorties multiples. Ainsi, on trouve au menu l’escalade en salle et un mini tournoi de jorki-ball, un parcours sportif à la via ferrata de Saint Paul de Fenouillet, des  baptêmes de plongée avec bouteille sur la Côte Vermeille,  et enfin des journées de ski à Formiguères. En outre, cette année encore, la MJC a organisé  et accueilli un événement exceptionnel, la Rencontre Internationale de Jeunes  photo-reporters du monde, dans le cadre de Visa pour l’image 2011.

Le président a encore rappelé que les adhérents peuvent  trouver à la MJC un accompagnement personnalisé  avec assistance pour l’initiation à l’ informatique  comme pour l’aide à la recherche d’emploi, à travers la rédaction de CV ou l’utilisation de l’Internet. Enfin, il a indiqué que la MJC ne cesse de vouloir élargir le champ de ses activités au service des citoyens de la commune, et dans ce cadre cherche des bénévoles qualifiés qui pourraient assurer des cours d’anglais, allant des cours pour débutants aux cours de perfectionnement, et l’appel est donc lancé aux anglicistes de bonne volonté.

Au terme d’une assemblée générale nourrie, il a été temps de poursuivre les débats autour de quelques nourritures terrestres offertes par la commune, et les débats ont pu ainsi se prolonger à bâtons rompus  en toute convivialité.