12/04/2012

Des chars, des masques et des géants dans les rues d'Espira

espira, espiranencs, espace jean teulière, esc-bac-asp, r'espira, associations, cavalcade

Les chars ont investi (pacifiquement) les rues du village, ce dimanche d’entrée du printemps, pour un joyeux tour de ville, en rythmes, costumes et cotillons.

R’Espira, l’association citoyenne au dynamisme inoxydable, a donc, une fois de plus, tenu sa gageure : peupler les rues du village d’une foule en liesse, masquée, déguisée, se déhanchant au rythme de toutes les musiques, et accompagnant des chars « autochtones », fabriqués  à la main par les bénévoles des associations espiranenques.

Il y a donc eu des indiens venus tout droit des rives d’Ovalie, des schtroumfs et des schtroumfettes à l’accent catalan , des personnages sortis tout animés des bandes dessinées de toutes les enfances, et toutes sortes de tribus hautes en couleur, en ce dimanche d’équinoxe de printemps. Toute cette joyeuse smala a transformé, le temps d’un après-midi, les rues du village en gigantesque, mouvante et serpentine piste de danse.

C’est l’ingéniosité plus que la finance, la bonne volonté plus que le professionnalisme, et la bonne humeur plus que l’austère et morose discipline qui ont régné en cet après-midi de réjouissance .

Ainsi, grâce à cette troisième édition de sa cavalcade, R’Espira pérennise l’événement, en fait une fête incontournable dans le calendrier ludique du village, et célèbre avec la population  l’arrivée du printemps.

Et on fait d’ores et déjà confiance à R’Espira pour sa deuxième grande manifestation annuelle, la fête de la musique, au solstice d’été

espira, espiranencs, espace jean teulière, esc-bac-asp, r'espira, associations, cavalcade

Cavalcade du printemps 2012

018.JPG

Allez feuilleter le petit album de photos au départ de la cavalcade du printemps 2012 mise sur pied par R'Espira

24/03/2012

En piste pour la cavalcade

espira, espiranencs, espace jean teulière, r'espira, association, cavalcade, chars,

C’est l’entrée du printemps, et l’association citoyenne R’Espira qui tient à cœur, entre autres missions, d’animer et d’enjouer le village, invite, pour la troisième année de rang, tous les espiranencs et espiranenques, leurs familles, leurs voisins, leurs amis à les rejoindre pour la grande cavalcade dans les rues du village, ce dimanche 25 mars, à partir de 14 heures 30.

Le rendez-vous est donné sur le mail des allées Jean Teulière, pour former le cortège qui défilera derrière le groupe musical et artistique Kanyou Nkou qui fera swinguer sur des rythmes africains. Cette année, le thème choisi est la bande dessinée, et nul doute que certains voudront rendre hommage à l’un des géants de cette BD disparu récemment, Jean Giraud, Moebius, le créateur de Blueberry. Il y aura des chars, qui rappelleront pour certains la maison des schtroumfs, et pour d’autres le petit village indien de Yakari.

Et comme une cavalcade ne va pas sans confettis ni serpentins, on pourra s’en procurer auprès des membres de R’Espira qui seront au four et au moulin, en tête et en queue de cortège. On pourra même déguster des crêpes, qu’ils auront eux-mêmes concoctées, tout au long du parcours. Aucun droit d’entrée  ni de participation n’est bien sûr demandé, et le seul produit des ventes des cotillons permet à l’association d’organiser l’autre moment fort de l’année pour elle, la fête de la musique.

On est donc invité à venir, déguisés sous le déguisement de son choix, ou non, on peut venir sans rien ou avec ses bambous pour taper sa musique, fabriquer son propre petit char ou décorer son tracteur, sa trottinette ou sa bicyclette : l’essentiel, pour l’association, est que chacun puisse participer librement et dans la joie à une belle réjouissance collective.

07/03/2012

R'Espira entre chandeleur, carnaval et Saint Jean

r'espira galette.jpg

L’association citoyenne R’Espira a fait de la convivialité joyeuse et engagée un de ses principes. Ainsi, sans s’attacher à un calendrier trop rigoriste, ses membres viennent d’inviter tous ceux qui les ont aidés et ont participé tant au carnaval de printemps qu’à la fête de la musique de l’année passée afin de  partager la galette, quelques bolées de cidre, voire un petit verre de muscat.

Et surtout, tous ensemble, ils ont commencé à préparer, en totale autonomie, leurs manifestations à venir, le prochain carnaval de printemps, le dimanche 25 mars, et la prochaine fête de la musique, le samedi 16 juin, festivités auxquelles ils convient d’avance la population à participer, à la guise de chacun, comme acteur ou simple spectateur, tout se faisant de façon artisanale, en toute liberté et dans la meilleure ambiance : les chars, même les plus hétéroclites, seront bien sûr les bienvenus pour la cavalcade printanière dans les rues du village, qui connaît un succès probant et croissant d’année en année.

27/04/2011

Une cavalcade entraînante

20110410_6162.JPGTiercé gagnant pour la cavalcade de printemps dans les rues du village organisée par l’association citoyenne R’Espira : le beau temps, la foule, la liesse. En effet, c’est devenu un moment fort du calendrier festif que cette cavalcade colorée, sonore, et enjouée . Non seulement les enfants, mais aussi beaucoup d’adultes s’étaient adonnés à la joie du déguisement, avec, en tête, la banda Jovent del Monastir, qui, sans désemparer, a animé le cortège, peuplé les balcons, enchanté les rues et fait danser , chanter et sauter les cavaliers avant de faire vibrer la foule au son de l’Estaca, du Vino Griego, d’Els i fotrem, pour finir, à l’arrivée sur l’esplanade de l’espace Jean Teulière, par un hommage au poète espiranenc Joan Cayrol en jouant et chantant son hymne à la langue, Parlem Catala.

Après le parcours dans les rues du village, au rythme puissant des chars édifiés par certaines associations, dont celui de l’école de rugby de l’ESC-BAC ASP, tout le monde s’est retrouvé à la salle Joan Cayrol pour le défilé des enfants costumés au cours d’une chenille conduite par l’infatigable Melina, avant que chaque enfant ne soit récompensé d’une friandise par Rémi, le gentil géant barbu qui jouait les bateleurs de foire avec un entrain communicatif.  Puis les chars sont rentrés dans leurs repaires, jusqu’à la saison prochaine.

( allez feuilleter l'album photo: "la cavalcade dans les rues du village")

09/04/2011

Cavalcade du printemps

cavalcade.jpgMême si les confetti de Mardi-Gras sont balayés depuis longtemps, Espira va  retrouver, pour une journée, le temps du carnaval. En effet, l’association citoyenne R’Espira en a fait une (jeune) tradition, elle organise, au début du printemps, une cavalcade dans les rues du village, où tous les habitants sont invités à venir défiler, déguisés comme bon leur semble, en rythme et en musique, à pied, à cheval ou en voiture,  et en rivalisant d’imagination et de fantaisie dans la construire d’un char. C’est la troisième édition, cette année, de l’événement que R’Espira a appelé le « carnaval du printemps », pour marquer un peu son originalité et marquer la mi-Carême..

C’est donc le dimanche 10 avril que les chars investiront les rues du village. Le rendez-vous est fixé à 14 heures 30 sur l’esplanade de l’espace Jean Teulière, devant la salle Joan Cayrol, le corso se mettra en branle à 15 heures et fera un tour de ville, avec, pour conduire le cortège la fanfare des Jovent del Monestir venue de Saint Estève pour animer et enchanter l’après-midi.

Après le tour de ville, la fête continuera sur l’esplanade avec, aux alentours de 16 H 30,  le défilé des enfants costumés à la salle Joan Cayrol. Et comme cela risque de donner faim et soif, il y aura une buvette ouverte où l’on pourra aussi se restaurer de crêpes confectionnées par les petites mains de l’association. Ce n’est pas encore Nice, Venise  ou Rio, mais la bonne humeur, la convivialité et la joie d’être ensemble présideront la fête.