03/09/2013

Conférence au Moulin

 

moulin soins coordonnés.JPG

Une maison de retraite, ce n’est pas seulement une résidence où les personnes âgées peuvent venir passer leur retraite en toute tranquillité et en toute sécurité, entourées d’un personnel attentif et accompagné par des professionnels aussi compétents que soucieux du bien-être des résidents.

C’est aussi un lieu où l’on peut faire retraite, pour se réunir, se recueillir, réfléchir ensemble et évoquer puis élaborer des projets, dans les domaines de la santé, de la dépendance, du troisième ou du quatrième âge.

C’est ce qu’a pensé William Delepine, directeur de la maison de retraite Orpea du Moulin, récemment inaugurée. Il a fait appel à de nombreux professionnels de la santé des Pyrénées-Orientales , médecins, biologistes, pharmaciens, infirmiers, sages-femmes entre autres, pour une soirée laborieuse dont le thème majeur était les soins coordonnés. Une association rassemblant les professionnels de la santé a été ainsi créée pour développer cette nouvelle façon de soigner et d’œuvrer sur le territoire au service de tous les patients, avec le plus de disponibilité, d’attention  et d’efficacité possible : il s’agit surtout d’œuvrer à l’évolution des relations entres les professionnels de la santé qui travaillent parfois isolés,  de permettre la coordination et des équipes sanitaires dans l’exercice quotidien de leur métier, et ainsi lutter contre la désertification médicale qui est sensible dans certaines zones du département et établir ainsi un maillage médical et paramédical renforçant le service et la sécurité sanitaires. La réunion a été présidée par Cees Dek, délégué régional de l’association «  soins coordonnés » et d’Annick Cambonie, chef de projet à l’association.

Les présents à la réunion ont pu alors exprimer leur souci et raconter leur vécu, écouter le récit d’expériences dans ce domaine des soins coordonnées, réfléchir et commencer de travailler sur le montage et le développement de projets afférents et la diffusion de l’information, non seulement auprès de leurs collègues, mais aussi du grand public et des responsables médiatiques et politiques. Le souci principal est aussi simple que vital : que tous les patients, où qu’ils soient, et quels qu’ils soient, puissent être continué à être soigné, de la façon la plus professionnelle, la plus efficiente possible et la plus respectueuse de la personne. Ce fut une vraie conférence, au sens que Montaigne a donné au mot, une réunion où chacun a pu écouter et a pu s’exprimer, pour avancer ensemble dans la connaissance et l’action.

Le directeur du Moulin, William Delepine, présent du début ( et avant) à la fin ( et au-delà) veillait à tout, attentif à tous, et a offert aux conférenciers, pour les sustenter et leur donner des forces un convivial et substantiel en-cas, moment privilégié où les conversations  se sont poursuivies à bâtons rompus, sur un mode plus libre, plus disert  et plus divers, dans le cadre magnifique du Moulin, où les grands arbres, attentifs et silencieux témoignent de la permanence de la beauté des lieux et de leur sérénité.


26/04/2013

En revisitant la maison de retraite

moulin pré visite 3-13.JPG

Le Moulin a une longue et riche histoire. La grande et belle demeure qui règne au milieu d’un parc magnifique a d’abord été le berceau et le port d’attache d’une vieille famille espiranenque, attachée à son terroir, où elle avait développé des activités agricoles et industrielles.

Puis, le temps passant, une maison de retraite familiale s’y est installée quelques années, avant de céder la place à la société Orpea, l’un des grands noms des résidences pour personnes âgées en France et en Europe.

Celle-ci, dont le slogan, «  la vie continue avec nous », constitue un programme et un engagement, s’est lancée depuis presque deux ans dans un grand chantier de rénovation, d’agrandissement et de modernisation et pourra bientôt rouvrir ses portes pour accueillir 66 résidents, et comportera une unité « Alzheimer ».

En attendant cette réouverture, le directeur de l’établissement, William Delepine, flanqué du médecin coordinateur, M.Huguen, et de l’infirmière coordinatrice, Mme Bezia, a répondu favorablement à la demande de Gérard Bile, le maire du village, qui souhaitait inviter à une visite « technique » pré-inaugurale le conseil municipal, les professionnels de la santé du village et les représentants des forces vives, ainsi que les riverains et voisins.

Les visiteurs, répartis en trois groupes, sous la conduite éclairée de Mme Bézia et de MM. Delepine et Huguen, ont découvert une nouvelle résidence, agrandie, à la fois fonctionnelle et confortable, avec des ambiances choisies, jusqu’à la décoration et le mobilier « années 50 » du salon d’accueil, des chambres individuelles médicalisées spacieuses et sécurisées, de nombreuses salles de réception, de repos, d’activités, de conversation et des lieux de  promenade.

A l’issue de la visite, dans le restaurant panoramique dont le nom, « la cargolade », met en appétit, le maire Gérard Bile a , en quelques mots, indiqué qu’il s’était convaincu, au fur et à mesure de ses visites sur le chantier, qu’il fallait montrer cette « pépite », selon son mot, aux forces vives du village, et rappela que l’activité était créatrice d’emplois  et donc d’opportunités pour les espiranencs en recherche.

Enfin, pour monter l’attachement des édiles de la commune au développement harmonieux et polymorphe de la commune, un conseil municipal public consacré au débat budgétaire s’est tenu dans la salle de restauration.

A son terme, le directeur du Moulin, M.Delepine, a invité tous les visiteurs à partager un buffet soupatoire aussi convivial que choisi.

Et bientôt, la maison accueillera à nouveau ses résidents pour que le quatrième âge y trouve, avec tous les soins nécessaires, un havre de repos et de tranquillité.

29/05/2011

Cessation d'activité temporaire à la maison de retraite du Moulin

moulin 009.jpgErick Bailet, directeur de la maison de retraite ORPEA du Moulin, communique :

Afin d’améliorer ses conditions d’accueil et de prise en charge, la Résidence du Moulin, située à Espira de l’Agly, va faire l’objet d’importants travaux de réhabilitation et d’extension.

 

Toutefois, il est rapidement apparu délicat d’entreprendre ces travaux en présence des résidents sur le site, et ce pour continuer d’assurer leur sécurité et leur bien-être. En effet, les travaux engendrent toujours des nuisances sonores et autres désagréments.

 

C’est pourquoi, nous sommes amenés à cesser temporairement l'activité de la Résidence du Moulin dès la fin du mois d’avril 2011 et pour une durée d’environ 12 mois, en accord avec nos autorités de tutelle, et en concertation avec les résidents, leurs proches et les équipes.

 

Bien évidemment, compte tenu de notre volonté d’assurer la continuité des soins des 24 résidents pris en charge à la Résidence du Moulin, toutes les mesures ont été prises pour leur trouver une solution d’hébergement temporaire, répondant à leurs besoins, et située à proximité d’Espira de l’Agly.

 

A l’issue de réunions individuelles, des propositions ont été faites à chacun d’entre eux, en vue d’une admission dans des maisons de retraites voisines, situées dans un rayon de 10 km autour de la Résidence du Moulin.

Néanmoins, 10 résidents ont préféré s’éloigner un peu pour rester dans un établissement du groupe ORPEA. Ces résidents ont été relogés dans les établissements ORPEA de Carcassonne et de Caux.

L’équipe de la Résidence du Moulin s’est tenue à la disposition des résidents et des familles pour leur présenter tous les établissements retenus et pour organiser si besoin des visites sur site. A ce jour, l’ensemble des transferts ont été effectués dans les meilleures conditions et les résidents sont bien installés.

Quelque soit la solution d’hébergement finalement retenue par le résident et sa famille, le groupe ORPEA s’est bien évidemment engagé à maintenir les tarifs pratiqués à la Résidence du Moulin et à prendre à sa charge le surcoût d’hébergement éventuel.

 

Par ailleurs, l’ensemble des contrats de travail des salariés de la Résidence du Moulin ont bien été maintenus pendant cette période de travaux. Chaque collaborateur s’est vu proposer un poste, en adéquation avec sa formation et son expérience, dans un établissement du Groupe ORPEA de la région, par le biais de convention et dans le strict respect du cadre légal.

 

L’ensemble de ces dispositions nous permettent d’être confiants quant au respect du calendrier initialement fixé pour les travaux : la Résidence du Moulin pourra de nouveau ouvrir ses portes au second trimestre 2012, offrant un cadre de vie privilégié et de nombreux espaces de vie et de convivialité, avec une capacité d’accueil portée à 64 résidents (contre 31 aujourd’hui), comprenant notamment une unité protégée dédiée à l’accueil des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer et troubles apparentés.

L’ensemble des résidents et du personnel pourront ré-intégrer cette nouvelle structure dès l’ouverture.

moulin 042.jpg

12/04/2011

La chorale du coeur

chorale moulin 3-11.jpgPour sa première sortie hors de l’école de musique et de ses auditions saisonnières, la chorale espiranenque animée par Judicaelle a chois d’aller enchanter le dimanche après-midi des résidents de la maison de retraite ORPEA du Moulin, et leur apporter ainsi gaieté, chaleur et réconfort d’être ensemble. Les 20 choristes ( 11 enfants et 9 adultes aux couleurs catalanes, sang pour les dames et or pour les messieurs) ont fait résonner le salon de la grande maison par des chants de joie, d’amour et de partage, avec un ensemble de plus en plus assuré et de plus en plus harmonieux. Et à la fin du tour de chant, tout le monde, résidents, personnel, choristes, s’est rassemblé autour d’un goûter choisi aussi simple que savoureux  servi par la maison de retraite. 

05/04/2011

Extension du domaine du Moulin

moulin extension 2011.jpgLes plans étaient prêts depuis déjà un certain temps, le permis de construire signé, il ne manquait plus qu’à commencer l’œuvre. C’est chose faite : les travaux d’extension de la maison de retraite ORPEA du Moulin, dirigé par Erick Bailet, ont débuté, et l’affaire va bon train. Le projet est porté par le groupe Orpea, qui gère de nombreuses résidences pour retraités en France, en collaboration avec les autorités locales et régionales ( commune d’Espira, conseil général, SDIS, ARS), et sa réalisation a commencé par la démolition des anciens bâtiments vétustes, disgracieux et dépassés quant aux normes de sécurité et aux exigences de confort actuelles. La demeure du Moulin, elle, perle historique du patrimoine espiranenc, reste en place, avec tout son charme à la fois désuet et majestueux.

Cette première phase achevée, viendra le temps de la construction. La nouvelle résidence comportera des chambres bien équipées, médicalisées pour certaines, avec salle de bain, télévision, accès Wifi, et pourra accueillir 64 résidents. Une unité protégée sera dévolue à l’accueil et à l’accompagnement des personnes atteintes de la maladie d’Alzheimer ou de troubles apparentés, et proposera un jardin thérapeutique. Le parc séculaire sera réaménagé, en préservant  autant que possible les grands arbres centenaires, et présentera de nombreux espaces de promenade et de repos.

Quant à la demeure du Moulin, elle sera réhabilitée en espace de vie, avec un restaurant panoramique donnant vue sur le parc à daims, et offrira des coins « cosy » où les familles en visite pourront déjeuner avec leurs parents. On y trouvera aussi les salles de soins et de consultation, les  bureaux, le cabinet des pédicures, des salles pour les animations et les spectacles, un salon de coiffure, et enfin toute la partie administrative de la résidence.

Les  travaux vont durer, en principe, plus d’un an, et à leur fin, à l’été 2012, c’est un nouveau domaine qui offrira aux résidents et à leurs familles un espace de soins et de vie mis aux normes, sécurisé, agrandi, et embelli. En outre, cette extension est créatrice d'emplois, d’abord pendant la durée des travaux, et ensuite, des emplois pérennisés pour le fonctionnement de l’établissement, puisque l’équipe pluridisciplinaire comptera 40 personnes, parmi lesquelles, sans nul doute, on trouvera bon nombre d’espiranencs et d’espiranenques. Et si les travaux inévitablement provoquent un peu de gêne au voisinage, tout a été fait pour les rendre les moins gênants et les plus sûrs possible.

( en photo, le directeur de la maison de retraite, Erick Bailet, et les travaux: certains arbres ont hélas dû être abattus...)

28/12/2010

Chants de Noël au Moulin

Moulin Sacré Coeur 12-2010.jpg

C’est devenu à Espira une pratique courante, sinon une bonne et vieille habitude : les enfants des écoles vont à la rencontre de leurs aînés, et, en particulier, se rendent à la maison de retraite ORPEA du Moulin, dirigée par Erik Bailet, pour partager avec les résidents un après-midi chaleureux. C’est la moyenne section de l’école maternelle privée du Sacré Cœur, conduite par son professeur Marjorie Lepetit, et son assistante maternelle, Christine Glories, qui est donc venue chanter avec la candeur convaincue et la fraîcheur réjouissante de l’enfance des chants de Noël repris à l’unisson par les résidents, avec Thésy, la joviale animatrice, en chef de chœur aux petits soins de tous.

Et l’après-midi s’est poursuivi, après les chants, par un goûter partagé par les enfants et leurs aînés.

 

13/11/2010

La Semaine Bleue au Moulin

semaine bleue 2 10-2010.jpg

La maison de retraite Orpea du Moulin, dirigée par Erick Bailet, a comme chaque année, honoré à sa façon la Semaine Bleue. Celle-ci, placée sous l'égide du comité départemental des retraités et des personnes âgées, a pour but d'informer et de sensibiliser la population au sort des personnes âgées, et finalement au devenir de chacun. Elle se marque par des manifestations et des animations dans les maisons de retraite, que l'établissement soit public ou privé.

Au Moulin, orchestrée par Thésy, sa très souriante et infatigable animatrice, la Semaine Bleue a d'abord vu une rencontre intergénérationnelle, puisque les élèves du CM2 de l'école Jean Alio, conduits par leur professeur Maryvonne Guix, sont venus visiter les résidents pour participer ensemble à un atelier environnemental sous la forme ludique et créative, avec jeux interactifs, questionnaire en forme de quiz, petit atelier manuel, dessins de montagnes recouvertes d'étiquettes symbolisant les  déchets jetés sauvagement dans la nature. Cette rencontre s'est terminée par un goûter pris en commun, concocté par Sylvain et Kader, les deux maîtres queux de la résidence. Et certains enfants, comme Slavania, avaient porté leur propre gâteau, pour, dit-elle, « partager un moment de bonheur » avec les résidents.

La Semaine Bleue s'est poursuivie par le spectacle de music-hall offert par la troupe de Cocktail Mélodies, composée de 4 chanteurs et 6 danseurs, qui est venue une nouvelle fois- elle était déjà venue l'an dernier- enjouer le Moulin et ses résidents, ravis par les airs d'opérette, émerveillés par les tableaux mis en scène, emportés par la magie de la valse, de la rumba ou du tango, et reprenant à l'unisson les refrains de Piaf, Montand et d'autres. Si l'on ajoute que les animations et activités habituelles ont complété le programme, cela a été une Semaine Bleue bien remplie qu'ont vécue les résidents.

semaine bleue 1 10 2010.jpg