19/08/2013

A Espira, la vallée de l'Agly se mobilise pour son avenir

vallée de l'agly.JPG

Association regroupant 35 communes, le Pays de la Vallée de l’Agly avait été retenu en 2008, par l’Etat et la Région Languedoc Roussillon pour gérer des crédits sur la programmation 2007-2013 du programme européen LEADER. Une enveloppe de 1,2 millions d’euros a ainsi été attribuée pour permettre, sur cette période, de cofinancer des projets et actions favorisant l’attractivité du territoire de l’Agly par le développement de nombreux services à la population.

 

Arrivant aujourd’hui à son terme, cette première expérience présente un bilan plus que positif. En effet, 42 projets ont vu ou verront prochainement le jour grâce à cette enveloppe financière avec, d'ores et déjà, la mise en place d'espaces publics numériques mobiles, l'aménagement ou la création de lieux d'accueil pour les enfants, la création d'un cabinet médical, d'une maison de services publics ou bien encore d'un « multiple rural »...

 

Aujourd’hui, à l’heure où la nouvelle génération 2014-2020 des programmes est en train d’être négociée par les instances européennes, l’ensemble des élus et des acteurs de l’Agly sont appelés à se mobiliser et à engager une réflexion partagée pour préparer au mieux le devenir de notre vallée.

Ainsi, à l’invitation de Pierre ESTEVE, président de l’APVA, Association du Pays de la Vallée de l’Agly, une soixante d’élus, de partenaires institutionnels et d’acteurs du territoire ont été accueillis par Gérard BILE, maire d’Espira de l’Agly, à l’occasion d’une réunion d’information, tout récemment.

A cette occasion, Claire SARDA-VERGES, directrice de l’Agence de Développement Rural Europe et Territoires et animatrice du « Réseau Rural Régional Languedoc Roussillon », est venue informer la vallée de l’Agly sur les perspectives de la nouvelle politique européenne.

 

Dans la continuité de cette première réunion, l’ensemble des élus et acteurs seront conviés, dès ces prochains mois, à poursuivre la réflexion engagée et définir ensemble la future stratégie tenant compte des besoins et des enjeux du territoire.

Cette réflexion doit permettre à l’Association du Pays de la Vallée de l’Agly de répondre à l’appel à candidature 2014-2020 afin d’espérer bénéficier d’une nouvelle enveloppe financière pour développer de nouveaux projets répondant aux besoins de ses habitants.

 

Pour ceux qui veulent en savoir plus sur l’APVA et la vallée de l’Agly, ils se connectent au site Internet de l’association : www.valleedelagly.fr

31/07/2013

Les diagonales du foot

président foot.jpg

Ce n’est pas la reprise au Barça, mais presque : le BECE-FC Vallée de l’Agly, le club qui s’occupe du ballon rond au village,  reprend les entraînements, malgré la canicule qui s’installe, les vacances qui battent leur plein, et l’appel au farniente qui s’ensuit.

C’est donc  le vendredi 2 août  à 19 h 30 que les seniors reprennent le chemin des entrainements au stade de la « Porte de l’Agly » d’Espira. Tous les joueurs de cette catégorie sont donc invités, sinon convoqués pour cette séance inaugurale. Il convient de savoir que cette saison, l’équipe première évoluera  en PHA , tandis que  la réserve montera d’un cran pour évoluer en promotion de 1ere division. Il est fortement conseillé d’amener baskets et crampons. Les entrainements seront menés par Jean Postéraro, « coach » de l’équipe 1. Ils se tiendront les lundis, mercredis et vendredis, et  l’heure sera fixée lors de la première réunion. Pour les joueurs n’ayant pas encore récupéré les renouvellements de licence, les documents seront à leur disposition sur place lors de ce premier rendez-vous. Il est d’ailleurs vivement recommandé de  récupérer rapidement ceux-ci car le 1er match de Coupe de France devra probablement se jouer avant la fin du mois d’Août.

Quant aux jeunes de 18 et 19 ans désireux de jouer au ballon rond et intéressés par sala pratique du football, ils  sont invités à rejoindre le groupe pour ces séances d’entrainement. Pour tous renseignements complémentaires, on téléphone au président, au  06 58 80 45 79, ou au secrétaire, au  06 77 19 95 00, ou bien encore on se connecte sur le site Internet du club : becefc.fr .

Et bien sûr, on affûte ses crampons !

( en photo, Alain Piquemal, le président espiranenc qui s'est retiré sur les sublimes hauteurs de Rasiguères et qui goûte aux joies dela retraite tout en soignant quelques petits accidents et en continuant à s'occuper de son club de ballon rond, lui qui a aussi été un assidu du ballon ovale!)

27/07/2013

Haut les choeurs

008.JPG

C’est une belle et harmonieuse soirée qu’a offert le chœur de la Boulzanne aux quelques    ( encore trop peu nombreux, mais Stendhal parlait des « happy few » qui font ensuite grande audience) mélomanes réunis pour un concert vocal intime.

Au cours de cette soirée, les choristes, venus de tous les coins de la vallée de l’Agly et d’au delà, ont enchanté les auditeurs par leur interprétation fervente et inspirée d’un répertoire varié et riche.

Que le premier chant interprété qui a fait résonner d’émotion les grands voûtes romanes de l’église Sainte Marie soit le célébrissime chant basque « Agur Jaunak » n’est pas un hasard : c’est un hommage rendu à toute la musique du monde et à la sensibilité propre à chaque région et à chaque peuple aux racines profondes et aux traditions multi-séculaires, et c’est aussi un vibrant salut aux gens, à l’humanité et à la jeunesse , puisque traduit du basque, «  Agur Jaunak ! », cela veut dire  : «  Salut, jeune homme ! ».

Si les auditeurs n’étaient pas légion, leur enthousiasme a transporté les artistes et leurs applaudissements , eux, ont donné un air  de Zénith des grands soirs à l’église Sainte Marie.

18/07/2013

Le sport c'estaussi à l'école

        

alio usep 2013.JPG

    Si le sport est d’abord un plaisir, un divertissement,  c’est aussi un moyen privilégié d’éducation et de formation, tant physique que mentale et citoyenne. Et donc  les écoles du village, en collaboration avec l’USEP qui s’occupe de tout ce qui est sport pour les écoles primaires, multiplie sorties, rencontres, compétitions en privilégiant les côtés éducatif et ludique.

Ainsi, récemment, à l’école publique Jean Alio, la classe de CM2 de Maryvonne Guix  a effectué deux sorties, la première  au chef-lieu de canton voisin, à Rivesaltes, pour des rencontres d’ « ultimate », ce jeu au nom aussi américain qu’inquiétant mais qui utilise ce bon vieux frisbee, et la seconde sur les plages de Sainte Marie de la Mer , pour du biathlon.

La première journée a fait se rencontrer les écoles de Rivesaltes, de Cases de Pène et l’école Jean Jaurès de Perpignan, avec des ateliers le matin, et des matchs d’ultimate l’après-midi.

La deuxième journée, avec un temps maussade, et des « roufaques » à foison- mais c’est un temps de saison en Catalogne depuis déjà un certain temps- des rencontres autour du biathlon ont mis aux prises les écoles de Torreilles, de Canet, de Saint Cyprien, de Salses et nos petits espiranencs. Le matin, des ateliers spécialisés ont permis aux jeunes athlètes de s’exercer aux boules, au basket, au hand, au foot, au hockey au tennis et au lancer du poids. L’après-midi a été dévolu à la course, une course longue entrecoupée  à chaque passage par divers ateliers.

Tout ce petit monde a mouillé le maillot espiranenc  avec ardeur et enthousiasme, dans la plus grande convivialité et la parfaite organisation de l’USEP, le seul bémol étant attribué à Madame la pluie, invitée souvent bienvenue, mais pour le cas un peu gênante.

08/06/2013

Jeunes sardanistes à l'école

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

La sardane, cette ronde sacrée des catalans, se danse dès que trois catalans sont réunis. Toutes les occasions sont bonnes, et tous les lieux choisis pour l’apprendre et la danser. Ainsi, à l’école privée du Sacré Cœur, sous l’impulsion de quelques professeurs, et sur le mode du volontariat, quelques élèves se sont retrouvés régulièrement pour apprendre la danse nationale, sous la conduite éclairée de trois sardanistes émérites, l’espiranenc Paul Massé et M. et Mme Textoris, les parents de Marjorie Lepetit, l’une de professeurs de l’école participant à l’aventure, avec une de ses collègues, Christine Baco.

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

Les jeunes dansaïres, assidus et motivés, se sont retrouvés avec d’autres collas, une vingtaine en tout, dont plusieurs venant de catalogne-Sud, pour la 17ème trobada infantil qui vient de se tenir à Bompas.

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

Ils ont alors bravement et brillamment tenu leur place dans la grande ronde et dansé avec beaucoup de sérieux et de savoir-faire, sur la musique de la cobla des Albères.

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

Le temps s’était aussi mis de la partie, et l’assistance nombreuse a été enchantée par les sardanes qui se sont succédées, jusqu’à la grande ronde finale qui a réuni toutes les collas, tous les danseurs, et leurs formateurs.

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

Après l’effort, est venu le temps des récompenses, puisque les jeunes espiranencs, à l’instar de leurs collègues  « dansaïres » d’un jour, ont reçu une médaille attestant de leur participation à la grande fête catalane, puis se sont retrouvés sous les arbres pour partager, avec leurs professeurs, leurs formateurs et leurs parents un goûter bienvenu, avant de remonter la vallée de l’Agly pour revenir à Espira, où ils pourront prêcher  la bonne nouvelle et entraîner d’autres adeptes dans la ronde.

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

Qui pourrait dire après un tel rassemblement d’une jeunesse appliquée, volontaire et enthousiaste  qu’il ne s’agit que d’un folklore désuet ?

espira,espiranencs,école du sacré coeur,sardane,catalogne,catalan,agly,vallée de l'agly

12/05/2013

En avant toutes!

Ils ont franchi le premier obstacle! Et de belle manière! les rugbymen de l'ESC-BAC-ASP ont battu Olonzac 20 à 14 et gagné le droit de continuer leur route en championnat de France de promotion d'honneur! Et ce qui compte, c'est la manière: 3 essais à 1!

On attend maintenant la suite, et le prochain adversaire: la route est ouverte!

Les 32èmes rugissants

champions catalans 2013.JPG

Après le titre de champion du Pays Catalan arraché de haute lutte contre les riverains de la vallée voisine,  celle de la Têt, l’ESC-BAC-ASP va franchir le redoutable Pas de Salses pour aller guerroyer en terre étrangère et batailler contre les rudes grognards cathares d’Olonzac.

En effet, ce jour dimanche 12 mai, sur le coup de trois heures de l’après-midi, dans l’arène de Portel des Corbières, à quelques encablures de l’Agly, deux toros braves, l’un catalan, l’autre gavatx,  s’affronteront en 32èmes de finale pour gagner le droit de poursuive le chemin en championnat de France de Promotion d’honneur.

Les soldats de Lionel Perez et de  Laurent Rovira ont fourbi leurs armes, préparé leur stratégie, se sont régénérés avec la potion magique (et autorisée) de Maître José aux fourneaux, et espèrent commencer leur quête du Graal national au pied de leurs Corbières.

Tous les supporteurs sont appelés et attendus pour soutenir l’équipe des Avens, tout le monde en bleu et blanc, baratina sur la tête et vuvuzela à la bouche ! Si l’on souhaite bien sûr que la fortune sourie aux rugbymen de l’Agly, on espère un après-midi de beau rugby, et que le meilleur gagne !